Retour à Cahors, l’expression du Malbec (2/5)

Suite de notre série sur Cahors, entamée ce lundi par David.

Mercredi 11 juin :

Quand David m’a parlé de Cahors, j’ai immédiatement pensé que ça faisait plus de 25 ans que je ne me m’étais pas rendue dans cette appellation. Mais quelques noms me sont revenus en mémoire: Château du Cèdre, Clos Triguedina, Château Lagrezette, Clos de Gamot, Château de Gotoul, Domaine Cosse-Maisonneuve… Ça fait peut-être assez peu, alors j’étais contente de partir découvrir l’image actuelle de ce vignoble en pleine mutation, sachant que Cahors, ses vins et son cépage malbec, méritent plus que jamais que nous nous y intéressions.

Nous avons démarré assez tôt le matin, et, ne conduisant pas, j’ai profité pleinement du paysage. Cette vallée accidentée du Lot, tantôt large, tantôt resserrée par des falaises abruptes, ce magnifique paysage verdoyant, je les avais oubliés!

Notre première visite fut pour un vignoble du CAUSSE, là où il se crie haut et fort qu’ici sont produits les vins les plus élégants de l’appellation:

Le Clos Troteligotte

Côté homme et domaine :

J’étais impatiente de rencontrerEmmanuel Rybinski, et de découvrir ses vins. Il nous a accueillis dans ce qu’il appelle son grand loft vigneron, le “K-Où”du Clos Troteligotte, un lieu très accueillant ouvert au public aussi bien pour la dégustation, que pour un k’as-croûte, ou encore un repas de vigneron. On s’y sent bien… D’emblée, il nous entraîne très vite sur sa façon de décliner son terroir et ses vins: sa philosophie. Petit rappel pour ceux qui ne le connaitraient pas : à son arrivée en 2004, date à laquelle il a repris en main la destinée du domaine familial, il a voulu amener des changements ;travailler en bio et en parcellaire, mais son oncle ne partage pas sa vision ni celle de son père. Ce qui conduit à une séparation et à la création en 2008 du Clos Troteligotte. Je me posais des questions sur ce mot « Clos », David lui demande si c’était vraiment un clos et la réponse est oui, car le cœur de son vignoble, les 19 hectares, sont ceints par un bois, un véritable îlot de vignes au sommet du plateau, sur les terroirs de calcaires sidérolithiques de l’appellation Cahors. Ajoutez à cela la conversion à l’agriculture biologique 2014 et en Agriculture biodynamique en 2017 (le clos est l’idéal pour ce type de culture) et vous obtenez l’une des adresses passionnantes de l’appellation.

Quant à Troteligotte, c’est le nom du lieu-dit : aussi charmant que singulier, le nom fut décidé à l’unanimité car c’est le nom local d’un perdreau, à cause de sa démarche trottinante.Fermons la parenthèse et revenons à Emmanuel et à sa philosophie ! La passion du vin l’a amené à aller se former ailleurs, aux Etats-Unis et en Australie, pourtant, c’est chez lui dans le Lot qu’il est revenu pour s’installer, mais avec de furieuses envies de redynamiser les vins de Cahors, de rajeunir leur image, pour séduire les jeunes et moins jeunes. Son postulat, il le martèle inlassablement: «La qualité du vin dépend avant tout du travail dans les vignes. Le respect de la Terre est une priorité.» Il sait qu’il a un terroir unique, il sait qu’il peut le faire parler à sa manière et attirer un autre public. Il change tout, les étiquettes : modernes, joyeuses, séductrices… colorées et au ton décalé vont de pair avec l’allure du vigneron. Il ne manque pas d’imagination ! Exit les vins lourds et austères, vive les vins qui expriment la finesse, l’élégance, voire la gourmandise. Bref, rien ne l’arrête, le voilà maintenant dans les vinifications sans souffre (K pot), et les élevages en jarres. (Ne dites pas « amphores » devant David ou vous prendrez un scud !).

Mais restez calmes, tranquillisez-vous, nous sommes toujours à Cahors, c’est juste une autre facette de l’appellation, voilà vous êtes prêts pour la dégustation !

Côté vins :

  1. Catégorie Vins de France

Vins de France Blancs

Ces 3 vins blancs sont des monocépages issus de sélections parcellaires et de rendements faibles, 40hl/ha. Même vinification et élevage : Macération carbonique, fermentation sans sulfite à froid, levures indigènes, maîtrise des températures. Vieillissement en jarre de terre cuite sur lies fines pendant 6 mois sans sulfite (1 gramme à la mise). Peuvent se boire jeunes mais ont un potentiel de garde d’au moins 5 ans. Même prix : 16€- Certification : AB et Demeter (Biodynamie)

  • K-Libre Chenin 2018

Issu de terroirs argilo-calcaire, il exprime sa légèreté, et sa pureté avant tout, entier, droit et minéral, on s’incline devant son élégance et sa finesse.

  •  K-Libre Sauvignon Blanc 2018

Un très joli Sauvignon planté en 2004; élégant, fin, une profondeur surprenante qui reste en bouche, une séduisante amertume en finale, un vin sec et tendre.

  • K-Libre Chardonnay 2017

On ne s’attendait pas à trouver un chardonnay ici, pourtant, il ne jure pas car il a été bien pensé, bien parfumé. Des notes d’estragon, des touches iodées et beaucoup de fraicheur certainement amenée par terroirs argilo-calcaire en font un blanc très attractif.

IMG_5330

–  Vins de France Rouge

  • K-Bo 2019

100% Gamay, 40 hl / hectare, Sélection parcellaire, macération carbonique, fermentation sans sulfite à froid, levures indigènes, maîtrise des températures. Vieillissement en cuve béton sans sulfite (1 gramme à la mise).

Un gamay fluide à la robe très claire, comme la rivière, gorgé de soleil, très gourmand et équilibré. Belle longueur.

  • Délit-K 2019

Dans cette cuvée, le Malbec s’unit au Cabernet Franc, 45 hl / hectare

img_5320

Sélection micro parcellaire. Macération en grappes entières, levures indigènes. Vieillissement en cuve béton sur lies fines.
Au nez, on a le fruité du malbec, sa puissant, le cabernet franc est là, mais il n’est pas végétal, c’est un fruit frais. Une très belle acidité en bouche, un excellent vin d’été ; il remplacera le rosé si j’ai bien compris.

  • K-Briole 2018

50% Jurançon Noir* 50% Cabernet Franc, 40 hl / hectare Sélection parcellaire, macération courte, fermentation sans sulfite, levures indigènes, maîtrise des températures. Vieillissement en cuve béton sans sulfites (1 gramme à la mise).

L’association du Cabernet Franc et du Jurançon noir n’est pas courante, ce dernier est issu du croisement du Malbec et de la Folle blanche donne un vin très fruité au nez et en bouche assorti d’épices. Un vin gourmand, rond, enjoué, équilibré au charme redoutable !

*On l’appelle parfois Folle Noire

  • K-Tannat 2019

Une sélection parcellaire 100% Tannat, 40 hl / hectare. Macération carbonique, fermentation sans sulfite à froid, levures indigènes, maîtrise des températures. Vieillissement en cuve béton sans sulfite.

L’étiquette interpelle : un sabre de Samouraï dans un chausson de ballerine ?
S’il faut y interpréter que le tannat peut offrir de la légèreté et de la vivacité mais aussi du tranchant, le message est le bon. C’est un rouge sans complexe, joyeux, sexy et gourmand qui cherche à plaire avant tout ! Beaucoup de fruits noirs sauvages associés à quelques touches fleuries et épicées. La bouche est ronde, énergique, franche, éclatante, à croquer, savoureuse et veloutée mais la finale est pleine de force et de fraîcheur. Une vraie réussite !

IMG_5324

 

Ces 4 vins sont issus de vignobles en conversion Bio, sauf le tannat qui lui est AB et Demeter (Biodynamie). Ils ont un potentiel de garde de 1 à 3 ans et valent 12,00€/la bouteille.

2. Catégorie : AOC Cahors

Tous ses Cahors sont issus d’une sélection micro-parcellaire au sein du clos, un sol composé d’argile rouge et de calcaire également très riche en fer. C’est en fonction de la richesse en fer qu’Emmanuel a créé une gamme qui représente une déclinaison du cépage Malbec, (sauf le K-Nom qui est un assemblage de 85% Malbec – 15% Merlot). Il n’utilise que des levures indigènes…Ce sont donc tous ces composants qui donnent aux vins leur finesse, leur fraicheur et leur complexité. Cinq cuvées constituent cette gamme : K- nom, K-pot’, K- Or, K- Lys et K².

·     K-Nom 2018

En conversion bio 50 hl / hectare, vinification sans sulfite, macération pré-fermentaire à froid, extraction par mouillages, macération courte, maîtrise des températures. Vieillissement en cuve béton sur lies fines.

Un vin qui embaume les fruits noirs murs. L’association du malbec/merlot lui confère une puissance agréable et une personnalité typée: une dominante fruitée intense, une gourmandise charnue et juteuse aux parfums épicés. Une belle fraicheur porte l’ensemble, une grosse surprise que ce rouge qui malgré sa vigueur passe en douceur. Il est totalement charmeur. A boire déjà ou dans les 5 ans. Prix : 10,00€

·     K pot 2019.Sans sulfite

Une cuvée sans souffre, des rendements 50 hl / ha. vinification à froid, extraction légère, macération courte. Élevage sans soufre, vieillissement en cuve béton sur lies fines.

Ça donne un Malbec pur, et expressif. Un fruité éclatant émane du verre, il s’en échappe de beaux arômes de fruits noirs, avec une pincée de poivre. En bouche, il déploie des nuances de cerise noire, de minéral et de réglisse qui gagnent en intensité jusque dans la finale. L’étonnement vient de sa chair coulante malgré sa vigueur, il glisse en douceur, c’est un vin rond, aérien, équilibré, les tanins sont très fins et murs. Voilà un malbec élégant, à déguster dans les 5 ans. Prix 12,00€

·     K Or 2017 et 2018.

Des rendements de 45 hl / hectare, macération pré-fermentaire à froid, extraction par pigeages manuels, longue macération, maîtrise des températures. Vieillissement en cuve béton sur lies fines.

IMG_5344

Dans le 2018 j’ai retenu un côté ferreux, de la profondeur et  la finesse des tanins. Il charme par ses notes fruitées lumineuses, par ses flaveurs de cerise et de réglisse, il envoute par ses subtiles touches épicées, et ses tannins charnus. Dans le 2017, j’ai trouvé une plus grande maturité et densité, un peu moins de fruits, mais toujours cette pureté et cette élégance, c’est curieux, j’ai respiré la terre et un côté plantes de garrigues de chez nous dans ses tannins délicats ; les deux sont délicieux !  A boire dans les 7 ans ; 14,00€

·     K-Lys 2014

Des rendements de 50 hl / hectare, une macération pré-fermentaire à froid,  extraction par pigeages manuels, longue macération, maîtrise des températures. Vieillissement en foudre de chêne (30 hl) sur lies fines pendant 24 mois, puis 24 mois en cuve béton.

Il captive par son parfum envoutant de prunes, de pruneau, quelque peu épicé, avec des notes de cèdre, et de cuir. La bouche ample et puissante, éclate de saveurs de fruits, chaque gorgée savourée nous ramène au Malbec, il respire la puissance mais ses tanins sont mûrs, sa texture enveloppante laisse présager une garde d’au moins 3 à 15 ans qui apportera un grand plaisir. 19,00€

·     K 2 2016

25 hl / hectare, en plus de la sélection parcellaire, il fait aussi une sélection pyramidale avec plusieurs expositions, bref, le meilleur des 4ha*! Macération à froid, pigeages manuels, longue macération, maîtrise des températures. Vieillissement en jarre de terre cuite sur lies fines pendant 12 mois.

Tout en gardant la même ligne Emmanuel nous propose ici, un Cahors des plus raffinés Toujours dense, profond et ambitieux, il offre un nez complexe de fruits noirs et d’épices, une  texture élégante et digeste, onctueuse, des tannins fermes mais fins. Un style moderne mais qui n’empêche pas que ce Cahors pourra être gardé quelques années pour dévoiler toutes les facettes de sa personnalité unique. 29,00€

*Je ne puis m’empêcher de penser, quand un vigneron m’annonce ce genre de chose, « mais alors que reste-il pour les autres cuvées ? » J’ai toujours un léger pincement au cœur et je trouve ça un peu dommage.C’est la tendance actuelle et c’est le choix du vigneron que je dois respecter car je suppose qu’il sait ce qu’il fait et qu’il connait bien son vignoble.

IMG_5315

Emmanuel Rybinski Clos Troteligotte, www.clostroteligotte.com

IMG_5346

img_5347

Magnifique moment de partage, nous restons dans le Causse pour notre prochaine visite chez

Fabien Jouves au Mas del Périé,

Avec Emmanuel Rybinski ils font partie des quelques vignerons qui ont participé au renouveau de l’appellation ! Le paysage est magnifique.

Côté homme et domaine :

Fabien Jouvesaprès quelques années d’études œnologiques est revenu au domaine familial situé à Trespoux, à côté de Cahors, en 2006! Il y retrouve son père, paysan du Causse qui amenait sa production à la coopérative. Il crée le Mas Périé, dont le domaine de presque 20 ha  occupe un magnifique terroir sur les plus hauts coteaux de Trespoux, secteur le plus élevé de l’appellation Cahors.

Mais le voilà qui arrive pour nous accueillir.Je l’avais côtoyé lors du Salon Renaissance des Appellations que j’avais organisé à Barcelone en Avril 2018 et auquel il avait participé, mais je n’avais pas vraiment eu le temps de m’attarder à son stand qui ne désemplissait pas. La curiosité des catalans pour gouter un autre style de Cahors avait été impressionnante, la preuve que le travail et la réputation d’un vigneron est primordiale pour une appellation. Il faut reconnaitre que Fabien n’est pas un vigneron comme les autres : il a bouleversé l’image des vins de Cahors, ce qui d’ailleurs n’est pas du goût de tous. Le travail qu’il a accompli depuis son arrivée au domaine est colossal, d’abord au niveau du vignoble oùil a décidé de laisser le terroir s’exprimer librement et qu’il a converti en agriculture biologiquepuis biodynamique, puis au niveau des vins et de la vinification où il s’est rapprochéde la famille des vins naturels avec des doses de sulfites minimalistes et des levures indigènes. Les nouvelles installations sont prêtes, les derniers ouvriers sont sur les finitions, il aurait bien voulu nous les faire visiter, mais nous avons refusé par manque de temps. Souvent nous déclinons les visites de chais, au prétexte que des cuves sont des cuves, que les pressoirs nous les connaissons etc, etc… mais j’imagine combien se doit être frustrant pour un vigneron qui a tellement investi en temps et en argent à penser son outil de travail : c’est sa fierté et, avec le vignoble, son moyen d’expression et je me sens toujours un peu honteuse de leur refuser ce plaisir ! Je ne trouve pas de solution si ce n’est réduire le nombre de visites quotidien, ce que nous faisons en Espagne. Il ne viendrait à l’idée de personne de prévoir plus de 2 visites par jour, quand ça ne se réduit pas à une seule s’il s’agit d’un grand domaine.  On prend le temps de parcourir les vignes, les chais, de s’installer tranquillement pour un déjeuner, une visite commence rarement avant 10h et peut se terminer à 18h ou plus. En France quand on arrive dans un domaine la première chose qu’on vous demande : « de combien de temps disposez-vous ? ». C’est la triste réalité ! Mais revenons à Fabien, il a posé cette question aussi, donc il sait que nous ne pouvons que lui consacrer le temps d’une dégustation ! On sent un homme passionné, généreux, voulant convaincre. La dégustation des différentes cuvées, ses explications feront apparaitre un vigneron sûr de la voie qu’il veut suivre, celle du respect de la nature, et donc absence d’intrants au chai, mais humble, reconnaissant aussi des erreurs ! Il cherche toujours le mieux pour ses vins, il est très conscient que ses exigences ne sont pas faciles à traduire dans la bouteille. Les échanges ont vraiment été sincères : il n’a rien caché et nous avons admiré sa profession de foi envers le vin « nature ». Les vins reflètent  son terroir morcelé,des sols aux compositions différentes, parfois des argiles rouges, parfois du calcaire, parfois des zones caillouteuses, le Malbec (Cot) y est le cépage roi. La sélection parcellaire fut une évidence pour exprimer les différentes facettes du Malbec

img_5356

Côté vins:

Fabien est un fan du malbec, toutes les cuvées sont 100% malbec,il recherche dans ses vins un bel éclat de fruit etl’identitédes terroirs s’impose, jusqu’à revendiquer l’origine géologique surl’étiquette de ses bouteillesbourguignonnes,  quiportent le nom des différents lieux dits : Escures, les Acacias,… et la Pièce, de très vieilles vignes. Ils sont aussiinspirés par diverses techniques. Offrant une approche actuelle, les cuvées se déclinent en Vins de soif, aromatiques et digestes, ou en vins de garde élégants auxquels il donne une interprétation différente de celle des Cahors classiques, franche, moins rustique et moins austère. C’est dans ce but qu’il a isolé quelques parcelles. La vinification du raisin se fait sans intrant œnologique, comme l’accompagnement du vin jusqu’à sa maturité, en cuves béton, fûts ou foudres, œufsou jarres suivant sa personnalité.

On y va pour la découverte du Malbec façon Fabien Jouves.

1.Les Vins de SOIF

Se sont des vins de négoce et en Vin de France, c’est pourquoi le Mas delPérién’apparait pas sur l’étiquette, mais juste sa signature, Fabien Jouves.Fabien les classe  dans la catégorie VINS DE SOIF, ils sont tous les trois élevés en cuve béton et barrique durant 6 mois.

  • Vin de France Fabien Jouves : You Fuck My Wine

Un vin naturel élaboré à partir du cépage Jurançon Noir. Un rouge au fruité intense et aux notes florales. La bouche est gouleyante, souple, on y retrouve les fruits noirs et les épices. Belle fraicheur finale. Une gourmandise à boire jeune!  Une provocation pour la région ? Ça expliquerait le nom du vin !12,90 €

  •  Vin de France Fabien Jouves :Tu vin plus aux soirées 2017

Cette cuvée est issue d’un assemblage de Malbec (70%) et de Cabernet Franc (30%). Elle n’est ni collée ni filtrée avant la mise en bouteilles. Un zeste de soufre est ajouté (environ 20mg par litre). Souple et rond, fruité, juteux et juste épicé comme il faut et avec un joli caractère! 13€

  • Vin de France Fabien Jouves : Soif d’ailleurs 2019

Un assemblage Grenache / malbec – Fabien rêverait-il d’aller vinifier des grenaches ? Sinon comment expliquer le nom de ce vin ?  J’ai oublié de lui demander. Un vin très pur, très fruité, beaucoup de fruits noirs, beaucoup de fraicheur ; en bouche il est très tonique, avec ce même fruité, une certaine matière, même si les tannins sont bien dominés, et une persistance finale qui est bien là et font de ce vin un peu plus qu’un vin de soif. Une très belle acidité et équilibre, avec de la finesse : c’est la signature de Fabien.15,50 €

img_5362
David et Florent à l’ouvrage!

 

  1. Les Vins de Terroir et de garde

  • Vin de France :Les Pièces Longues 2018

Les Pièces Longues est une cuvée de chenin sur kimmeridgien fermentée et  élevée un an en jarres. Le vin n’est ni collé ni filtré et très peu soufré (SO2 total : inférieur à 30 mg/L).

C’est un vin délicieux, frais, au fruit éclatant, des notes d’agrumes, de fruits exotiques et légèrement anisé qui démontre, une fois de plus, que le chenin peut donner de grands vins ailleurs que dans la Loire ! Nous avons aimé la bouche très tactile avec du gras et dotée d’une belle vivacité. David lui a trouvé un style jurassique plus riche que celui de la Loire. L’élevage soutient le vin, la finale est  tendue, saline,  c’est puissant, d’une belle longueur avec un retour fruité et minéral. 21€

  • Vin de France : Orange voilée

Orange Voilée est une cuvée de chenin issu de vignes âgées de 10 ans (Calcaire kimeridgien affleurant au sommet de coteaux à 350 m d’altitude), et dont les raisins ont macéré 11 mois en jarres italiennes de terre cuite de 800l…  Le vin n’a pas été ouillé, d’où la formation d’un voile très léger. Non collé non filtré- SO2 total : inférieur à 30 mg/L.

Le résultat est bluffant! La robe de couleur jaune orangée est légèrement trouble.La palette aromatique est riche : Le nez est ouvert, l’abricot sec, l’orange confite, le pruneau, la cassonade se mêlent à un côté très floral et iodé. La bouche est ample, juteuse à souhait, croquante, fraiche, un retour de fruits confits et d’océan nous arrivent en finale ; bel équilibre et rondeur. J’ai beaucoup aimé ce vin. Prix 31,50€ (production totale 1000 bouteilles).

img_5348-1

  • Cahors Les Escures 2019

Un pur malbec issu de vignes (sur calcaire kimeridgien affleurant) de 25 ans de moyenne d’âge. Il a été vinifié  et élevé en cuve béton durant 6 mois. So2 total : entre 0 et 30 mg selon millésime.Il est ensuite mis en bouteille sans collage ni filtration.Sur la contre-étiquette, il est écrit «Vin naturel et vivant, issu exclusivement de la fermentation du raisin cultivé sur des terroirs d’altitude.»

Fabien veut nous séduire avec Les Escures  et c’est réussi, il est très aromatique, parfumé et très invitant :difficile de résister aux  savoureuses notes de fruits rouges, à sa chair fondante juteuse et fraiche et à la finesse de ses tannins bien enveloppés!La finale est tout en fruit …C’est délicieux ! Prix propriété 14€.

  • Cahors La Roque 2019

Les marnes brunes du miocène donnent La Roque 100% Malbec, élevée en cuve béton. Sans sulfites.J’ai retenu une pureté de fruit magnifique, éclatant avec des parfums de fruits noirs, mais aussi de réglisse, qu’on retrouve en bouche. La bouche est ronde, pleine, plus charnue et plus profonde que Les Escures. Les tannins sont d’une belle finesse, et la finale est fraiche marquée par une belle acidité etfinale complexe et harmonieuse. Une superbe réussite !  Cette cuvée jouit d’un très bon rapport qualité/ prix19 €

img_5357

  • Cahors Les Acacias 2017

La cuvée « Les Acacias » est issue d’une parcelle de Malbec de 5 hectares plantés il y a 40 ans. Des sols calcaires d’argiles rougessidérolithiqueau sommet de coteaux 350 m d’altitude. Élevage en foudre durant 22 mois, 25 mg/l de SO² total seulement.Les Acacias sentent les fruits noirs, la violette, le réglisse et les épices. J’ai aimé la bouche vibrante etgénéreusemêlant fruité, boisé, fraîcheur et dotée de tanins patinés très souples. Finale fraiche et élégante. C’est un magnifique vin racé. 30 €

  • Cahors Mas del Périé Amphore 2017

Amphore rassemble les raisins de la même parcelle que Les Acacias sur calcaires du sidérolithiques maisvinifié et élevé sans sulfite en amphores.

Ce pur Malbec a souffert d’une forte réduction à l’ouverture et Fabien a débouché une autre bouteille. Celle-cisurprend : le nez était net et frais, dévoilant cette fois-ci un fruitéplus  pur et élégant. Puis, l’expression aromatique devient intense, une explosion de fruits noirs, de notes florales et minérales terreuses. La différence se fait surtout en bouche, elle montre beaucoup de profondeur, et, bien que charnue, reste énergique.On a une impression de plus grande délicatesse et de soyeux des tannins enrobés de fruits. Le toucher de palais offre une chair moelleuse, savoureuse. J’avais pourtant déjà trouvé beaucoup de finesse dans les Acacias, mais ici elle est encore supérieure. Le tout est remarquable, un grand vin qui déclenche des émotions.

  • Cahors Bloc B763 2012 sans sulfites ajoutés

Nouveau nom de la cuvée qui s’appelait La Pièce jusqu’en 2011.
C’est un 100% Malbec issu d’un terroir d’argiles rouges sidérolithiques élevé en œufs bétons durant 22 mois.C’est la plus belle parcelle du domaine avec1,3 hectare planté il y a 50 ans.Un nez aux notes de myrtilles et d’épices. Une cuvée des plus surprenantes, dotée d’une matière impressionnante, j’ai admiré sa précision, sa  fraicheur, son velouté,  ses tanins présents maisfruités et toniques et fins, sa longueur, sa complexité et sa race. Digne d’un grand bourgogne, elle va se garder longtemps. Prix départ propriété  54 €

img_5351

Mais, déjà, il nous faut partir, Fabien nous a régalé avec de grands Cahors dotés de tannins veloutés et de beaucoup de finesse. J’ai bien compris qu’il veut donner un accès aux consommateurs à des goûts qui sont à ses yeux une parfaite expression de l’originalité de son terroir. C’est ce que je retiens en priorité dans ces vins et il impose un style de Cahors sans complaisance qui est le sien, mais que j’adopte sans réserve !

à suivre,

Hasta pronto,

 

                                                                  Marie-Louise Banyols

img_5363

 

What do you want to do ?

New mailCopy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.