Lantignié, futur cru du Beaujolais

Au sud de Chiroubles et à l’ouest de Régnié, le vignoble de Lantignié (300 hectares) se verrait bien en cru. Une démarche en ce sens a été effectuée auprès du juge suprême de la qualité des terroirs en France, j’ai nommé l’INAO-Q, qui aura du mal à ne pas admettre, sans doute, que les granits roses et les pierres bleues de Lantignié ressemblent diablement à celles de ses voisines. D’ailleurs, ne vient-il pas, dans sa grande sagesse, de d’octroyer des premiers crus à Pouilly-Fuissé?

Vu du Domaine de Colette, à Lantignié

Pas si vite! La vingtaine de vignerons de Lantignié n’est pas au bout de ses peines, on parle d’un délai de dix ans; histoire de se faire prier? De montrer son importance? De ne pas créer de précédent pour d’autres revendications?

Alors, les vignerons vont devoir faire patte blanche; ils ont pondu un cahier des charges exigeant, avec une restriction de l’aire du cru potentiel, et une bonne dose de bio. Le plus rigolo, en définitive, dans ce genre d’affaires, c’est qu’on exige toujours plus des nouveaux postulants que des crus déjà reconnus, installés, agréés, parce qu’eux ne demandent rien. 

Question subsidiaire: tout cela sera-t-il rentable? Même reconnus en cru, à mon sens, les vins de Lantignié ne sont pas près d’atteindre les prix de ceux de Morgon ou de Moulin-à-Vent. D’ailleurs, même ceux de Régnié n’ont pas réussi à recoller le peloton des « historiques », depuis 1988, date de l’entrée de ce dernier village parmi les crus.

De plus, la baisse des rendements que devront consentir les producteurs de Lantignié sera-t-elle compensée par une hausse des cours suffisante?

Notre sélection

Mais laissons ces questions horripilantes et sans réponse pour nous intéresser aux vins. Une dégustation des vins de 10 domaines, en compagnie de nos amis Daniel Marcil, Johan De Groef et Marc Vanhellemont, nous a permis de nous faire une meilleure idée. Les commentaires sont signés Marc Vanhellemont.

Nature 2019 Beaujolais-Lantigné Domaine de Colette 

Robe grenat violacée, un peu de végétal au nez mais aussi pas mal de fruit (mûre, myrtille, framboise), et une bonne pincée de poivre; en bouche, un poil de gaz carbonique, et l’amertume de la noix; un style assez traditionnel mais bien fait avec un côté sauvage.

Domaine Colette

Gamayléon 2019 Beaujolais-Lantigné L’Epicurieux 

Rubis foncé, très cerise à l’alcool, avec de la poire William, et de aiguilles de pin.

Assez gazeux et une foule de fruits noirs, prunelle, cerise, mûre, fraise, bien acidulé, du croquant, de la gourmandise et une impression agréable de fruits mûrs.

L’Epicurieux

L’Amourgandise 2019 Terroir de Lantignié Domaine des Capréoles 

Grenat moyen, nez de cerise avec noyau et queue, du cassis et de la griotte, du poivre et de la réglisse.

Bouche élégante et espiègle de petits fruits rouges acidulé comme son caractère, tanins soyeux mais bien présents, juteux, frais, la finale prolonge cette fraîcheur avec ses goûts de zestes de citron et de cédrat.

Domaine des Capréoles

Beaujolais-Lantigné 2018 Jean-Paul Dubost 

Robe grenat, nez de cerise confite, un rien de cannelle et de fève de tonka. Bouche pleine aux tanins légèrement granuleux, un joli jus parfumé d’un ensemble de jus de fruits rouges épicés de poivre, de muscade et de thym, un joli Beaujolais de repas.

Jean Paul Dubost, tél: +33 4 74 04 87 51

La Cerise sur le Gâteau 2018 Beaujolais-Lantignié Domaine de Thulon (Jambon) 

Robe rubis sombre, nez de fraise à la menthe, de framboise au poivre, de cerise à la cannelle (fermez le ban!) En bouche, un joli jus et beaucoup de fraîcheur, des tanins tout fins et soyeux, de la gourmandise et une structure assez ferme, la finale nous parle de grillé et de noisette, apportant de la rondeur à une texture des plus confortables.

Domaine de Thulon

Harmonie 2018 Beaujolais-Lantignié Frédéric Berne 

Robe violette, nez de bonbon… à la violette. Et au coquelicot, bien poivré.

Un peu de CO2 en bouche, des tanins assez stricts mais bien juteux, un jus qui coule gourmand et caresse les papilles de ses fragrances de marmelades de cerise, de fraise et de mûre, bien épicées de poivre noir, de réglisse et de sauge, c’est du costaud. Un vin à attendre. Nous avons préféré cette cuvée à une autre du même producteur, Aux Vergers, même si son style rustique a plu à certains.

Domaine Frédéric Berne

Volcanic 2018 Beaujolais-Lantignié Fabien Forest 

Robe pourpre violacée, nez de violette et d’iris, de poivre et d’anis, avec la note végétale agréable du foin après les regains, qui se respire comme une tisane de grand-mère. Un peu de CO2, en bouche, qui dynamise un joli fruit noir dont la chair semble un rien sucrée, de la réglisse pour le souligner, longueur acidulée où le grain tannique vient se rappeler à notre toucher.

Domaine Fabien Forest

Alio Pacto 2018 Terroir de Lantignié Domaine des Capréoles 

Robe pourpre, nez de fruits confits à la menthe et au curcuma. Bouche délicate faite d’une multitude de notes fruitées (framboise, cerise, fraise, grenade poivrée et salée). A la première lampée, on se dit que c’est peut-être un peu trop sage, un peu trop travaillé, mais avec un peu d’air, le vin se livre mieux et s’avère savoureux.

Domaine des Capréoles

En conclusion

Huit vins sélectionnés sur 12 dégustés, c’est plus qu’honnête – cette moyenne est tout à fait comparable, voire supérieure avec celle observée lors de nos dégustations de Brouilly et de Morgon, par exemple. Voilà qui devrait rassurer l’INAO-Q, pour autant que les Sages de Montreuil lisent les élucubrations de journalistes qui, comme nous, accordent plus d’importance à ce qu’il y a dans les verres qu’à ce qu’on lit dans les décrets.

Nous avons aussi apprécié que les vins ne soient pas trop écrasés par un élevage sous bois qui, ces dernières années, semble emmener certains crus du Beaujolais sur la piste des (soi-disant) grands Bourgognes. Quoi qu’il en soit, bon vent à Lantignié, cru ou pas !

Hervé Lalau (avec Marc Vanhellemont)

 

 

Une réflexion sur “Lantignié, futur cru du Beaujolais

  1. Merci beaucoup pour votre intérêt porté sur Lantignié. Nous avons hâte de vous revoir et de vous faire découvrir notre équipe ! Bien à vous. Frédéric Berne

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.