Les femmes aussi aiment les spiritueux (3, le Cognac)

Cette semaine nous aborderons le thème suivant: les femmes et le Cognac.

Comment faire en sorte que le Cognac plaise aux femmes? De nombreux professionnels réunis  par le Bureau National Interprofessionnels du Cognac y ont longuement réfléchi. Et, comme à chaque fois qu’on aborde le sujet touchant au gout des femmes, la conclusion est toujours la même : «Côté design, les femmes sont séduites par les bouteilles arrondies, ramassées, et les étiquettes originales. Elles aiment les packagings luxueux et contemporains dont les codes se rapprochent de ceux de l’univers du parfum. Côté gustatif, les palais féminins préfèrent les Cognacs aux notes gourmandes et fraîches et les arômes  de cacao, de  vanille, de cannelle, de  noix de muscade, de  fruits complotés, de toffee, ou encore d’orange… Encore une fois, ces fragrances correspondent au Top 10 actuel des parfums féminins, que ce soit au niveau français, européen ou mondial.» https://avis-vin.lefigaro.fr/spiritueux/o26836-femmes-et-cognac-comment-leur-plaire.

Je ne dis pas que se soit faux, mais de là à généraliser, il y a un grand pas que je n’ai pas envie de franchir.  Finalement je me suis aperçue que même si elles sont peu nombreuses à en boire, il y en a quand même, et, là aussi, elles se révèlent fines dégustatrices. Quant à celles qui n’en consomment pas, elles sont très curieuses d’en savoir davantage et désireuses d’y gouter. Pour une initiation, je leur conseille de commencer par des Cognacs gourmands, souples, aromatiques  mais quand même intenses et de monter en puissance petit à petit. En voici un bon exemple, qui d’ailleurs m’a inspiré pour aborder ce sujet si peu commenté des femmes et des spiritueux, et qui sera une parfaite initiation:

ABK6 VSOP Single Estate Cognac

 ABK6, traduisez «Abécassis» du nom de son créateur qui a donné son patronyme à sa marque de cognac ! De son enfance dans les vignes du Languedoc, il a retenu le savoir faire du vigneron et l’a appliqué au Cognac. «Artisans de qualité, nous faisons tout nous-mêmes. Nous sommes producteurs de A à Z, et commercialisons uniquement notre production». C’est à la fois une marque moderne et une entreprise familiale, sa fille Elodie l’accompagne dans ce parcours; avec 370 hectares de vignes, c’est l’un des plus grandes propriétaires fonciers et producteurs indépendants de l’appellation Cognac. Chacun de leurs domaines occupe un emplacement privilégié, et donne naissance à des gammes différentes.

Ainsi, le Domaine de Chez Maillard est un terroir exceptionnel de 90 hectares, un vignoble réputé en cru Fins Bois donnant naissance à la gamme des cognacs Leyrat, la gamme Réviseur exprime les attributs de  la Petite Champagne tandis que Grands Domaines est le dernier assemblage du domaine.

Enfin, ABK6, dont je vous parle ici, bénéficie des eaux-de- vie les plus emblématiques des différents domaines. Toutes les étapes de la production y sont réalisées indépendamment afin d’adapter les méthodes d’élaboration de ces Cognacs à leur terroir spécifique.

Ce VSOP (Very Superior Old Pale indique que le Cognac a entre quatre et six ans) est un Single Estate Cognac 100% Ugni blanc, issu d’un terroir calcaire culminant à 154m d’altitude. « Single Estate », parce que vous l’aurez compris, ça n’est pas un Cognac de négoce, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de bon Cognac dans les Maisons de négoce; simplement, j’aime l’idée de pouvoir rattacher un Cognac à son origine précise. ABK6 réalise le processus complet en interne, de la récolte du raisin jusqu’à la mise en fût de chêne, en passant par la double distillation en alambic Charentais de petite capacité et élevage en fûts neufs de chêne Français puis fûts vieux. L’assemblage est une sélection des meilleurs lots de leurs domaines situés sur les crus de Petite Champagne, Grande Champagne et Fins Bois.

Sa couleur or aux reflets ambrés est lumineuse et chatoyante. Au bout de quelques années,  le Cognac se polit, on perçoit moins cette sensation d’alcool, il prend comme dans ce VSOP des notes boisées et dévoile des odeurs épicées de vanille, de poivre noir et de cannelle. Une fois en bouche, si vous prenez le temps, vous ressentirez  toute sa richesse aromatique, des arômes de fruits confits se mêlent aux notes boisées et épicées. On retrouve tout au long de la bouche une variété aromatique proche de celle du nez avec en plus une belle persistance. Sa douceur, sa rondeur et cette note légèrement douce-amère m’ont beaucoup plu. C’est un Cognac gourmand, délicat souple et harmonieux mais intense et très équilibré et à l’identité bien marquée, ce que j’apprécie le plus.

Comme je le fais chaque fois que l’occasion m’en est donnée, je l’ai accompagné d’un bon cigare, rituel pourtant considéré comme typiquement masculin, assise dans un gros fauteuil club en cuir… J’ai essayé un Partagas Série D No.4, un Robusto assez corsé, mais dont le tirage est agréable et facile, parce que le Cognac a assez de persistance en bouche pour s’imposer et qu’il est suffisamment boisé. Dans ce cas-là, le cigare s’est révélé complémentaire du Cognac.

Je tiens à préciser que je ne suis pas une experte en cigare, sur ce chapitre, je m’en remets plutôt aux conseils de mon partenaire. On m’a parfois recommandé de tremper mon cigare dans le Cognac, afin de l’humidifier davantage, et d’augmenter  son intensité aromatique d’un cigare. Ce que je n’ai jamais accepté de faire, ça n’est pas une bonne idée, tout ce que vous réussirez à faire sera d’abimer votre cigare  et d’avoir de sérieuses difficultés pour l’allumer. Il suffit de veiller à ce que votre cigare ait été parfaitement conservé, et pour ça, il est nécessaire de le laisser vieillir dans  dans une cave à cigares de bonne qualité!

A ne pas faire, à mon humble avis (photo: http://www.cigares.ch)

Mais, ce VSOP peut aussi accompagner un dessert au chocolat ou une tarte à l’orange. Il existe différentes façons de consommer un cognac… le Bureau National Interprofessionnel du Cognac peut vous guider, voir la rubrique accords majeurs mets-cognac.

Je ne suis jamais tellement impressionnée par les médailles ni les récompenses, mais je me dois de mentionner les performances de cette bouteille :

• World Cognac Award 2017: World’s Best VSOP

• San Francisco WSC 2015 : Or

• Concours des Saveurs Régionales 2014 : Saveur d’Or

• World Cognac Awards 2014: World’s Best Cognac

Domaines Francis Abécassis, Chez Maillard, 1 route du Ménager 16440 Claix
abecassis-cognac.comcontact@abk6-cognac.com- www.abk6-cognac.com

En guise de conclusion

Chères lectrices (et vous aussi Messieurs), j’espère vous avoir donné envie de découvrir le monde des spiritueux, je pense que vous allez de toute façon y être incitées par les marques et les distilleries, car même les plus élitistes d’entre elles, essaient de casser les codes, le marché féminin pouvant se révéler  juteux». Avec l’explosion de la mixologie, qui, d’ailleurs se féminise avec talent, et fait preuve d’un goût certain pour les eaux-de-vie traditionnelles françaises, le marché a beaucoup évolué ces dernières années. Tant mieux si cela lui fait perdre son image élitiste et machiste.

La réalité est quand même là: à ce jour les femmes restent assez peu tentées par les spiritueux (seules 6% aiment en boire), et en consomment moins que les hommes. Leur éventuel manque d’intérêt pour ce type de produits est du au fait que d’une part les spiritueux, ont une image masculine, que d’autre part c’est un univers qu’elles méconnaissent.

Et, pour terminer, une idée de recette de cocktail.

Le « Lady Coeur » qui est né lors du 5e International Cognac Summit, en 2012, sur le thème de la féminité. Les participants ont donné naissance à ce cocktail.

« Aragon disait que « La femme est l’avenir de l’homme« , peut-être la femme est-elle aussi l’avenir du Cognac ». Ainsi Jean-Marc Morel, le président du Bureau national interprofessionnel du cognac, clôturait ce sommet, paraphrasant l’écrivain et poète surréaliste.

4,5 cl de Cognac VSOP
1,5 cl de jus d’orange frais
0,75 cl de jus de citron jaune
1,5 cl de sirop de sucre
2 cl de vermouth rosé
Compléter avec du Champagne
Saupoudrer de poudre de cannelle
Décorer d’un zeste d’orange

Hasta pronto,

MarieLouise Banyols