In memoriam André Devald

C’est avec beaucoup d’émotion que Marc et moi, réunis pour une dégustation, cet après-midi, avons appris le décès soudain, lundi, de notre confrère et ami danois André Devald. Plusieurs d’entre nous, aux 5 du Vin, ont pu apprécier le dégustateur affûté mais aussi l’homme, généreux et d’une grande gentillesse, à l’occasion de différents voyages.

André n’avait que 54 ans. Il avait encore tant de choses à vivre, tant de choses à dire, à écrire, à partager! Fils d’une mère française et d’un père danois, il mariait les deux cultures, qui se retrouvaient cependant facilement dans son amour du vin. Il affectionnait les beaux paysages de vignobles et les vignerons ambitieux mais modestes, qu’ils soient issus de terroirs prestigieux ou pas. Nous l’avions rencontré plusieurs fois dans le Rhône, une région qu’il appréciait (il avait écrit un joli livre sur Châteauneuf-du-Pape), ou encore dans le Languedoc, à Bordeaux, à Cahors ou en Italie.

Salut l’ami, on te regrette déjà.

Hervé Lalau

 

Une réflexion sur “In memoriam André Devald

  1. Michel Smith

    Discret, toujours aimable, je salue ton grand voyage avec une dernière lampée d’un somptueux et lumineux schlossberg 2007 !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.