Savoie, succulents coups de cœur rouges

Les coups de cœur, ce sont ceux des vignerons qui nous ont confié leur cuvée emblématique, préférée, nouvelle… Nous leur avions laissé le choix, en insistant tout de même sur le fait qu’elle était censée les représenter le mieux.

Certains de ces coups de coeur (pas mal d’entre eux, en fait) sont sont devenues les nôtres. En voici un premier « lot », à savoir les rouges, issus de Pinot Noir et Mondeuse. Persan et assemblages suivront avec le même bonheur.

Pinot Noir

L’insolite Pinot Noir 2019 Domaine Labbé à Les Marches

Rubis cramoisi, nez de cerise noire, d’aiguille de pin et d’airelle, avec une petite note fumée des plus sympa. La bouche aux tanins fins libère un jus fruité plein de fraîcheur. Le voilà rafraîchissant comme un Gamay riant avec son caractère espiègle.

Les jeunes vignes de Pinot Noir poussent dans des sols de colluvions calcaires en coteaux

 

Ce domaine créé en 1979 par les frères Roger et Marc Labbé a été repris en 2004 par Alexandra la fille de Marc et par Jérôme le fils de Roger. Au départ, l’exploitation ne produisait que de la Jacquère en AOC Abymes, puis quelques vieux ont été remplacés par d’autres cépages dont le Pino noir. domainelabbe@free.fr

Pinot Noir 2018 Savoie Nathalie & Franck Masson à Chapareillan

Grenat carmin, au nez qui coule de gelée de griotte parée de violette, puis de jus d’abricot et de prunelle relevées de tanaisie et de gentiane. La bouche gourmande aux tanins suaves nous trouble par son charnu qui nous envahit, par son juteux épicé qui met bien en valeur la cerise noire, la fraise des bois et la myrtille. Gourmand et délicieux.

Élevage en barriques

Grand de 6 ha, Franck et Nathalie Masson exploitent leur domaine familial depuis 1987. franck.nathalie.masson@gmail.com

Mondeuse

Le CO2 2019 Vin de Savoie Domaine Vendange à Saint-Pierre d’Albigny

Rubis sombre, le nez évoque la gelée de groseille qui macule une petite touffe de mousse avec sa note d’humus. Tout de go il nous éveille les sens avec sa corbeille de fruits acidulés qui nous parle de griottes, de groseilles et de mûres. Les tanins viennent nous emballer tout ça. La fraîcheur du fruit nous porte loin et nous ravit.

Les Mondeuse de 20 ans poussent dans des éboulis calcaires et sont vendangés à la main et égrappées, cuvaison de 10 jours avec remontages doux quotidiens, fermentation malolactique. Élevage de 12 mois en fûts de 3 vins pour 50%, l’autre moitié en cuve inox.

Situé en Combe de Savoie, à St Pierre d’Albigny, le domaine créé en 2015 par Diane Gounel et Benjamin Vendange étale ses 10 ha de coteaux exposés plein sud sur le piémont du Massif des Bauges.  www.domaine-vendange.com

Étoile de Gaspard 2019 Mondeuse Domaine Pascal & Annick Quenard à Chignin BIO/Biodynamie

Rubis améthyste colorée de prune et de pêche qui donne des parfums veloutés, voilà qui nous interpelle. La bouche retrouve les parfums sentis, y ajoute le rogue tannique au goût de poire au vin. Puis, il y a à la fois une légèreté aérienne qui nous scotche et une accroche terrienne qui nous fait toucher le minéral salin, viennent encore des parfums de rose et de réséda, d’autres fruits, la pomme reinette, l’abricot renchérissent encore un coup pour notre plus grand plaisir.

Les Mondeuse poussent en pentes dans un sol d’argiles mêlées de colluvions calcaires au pied du Massif des Bauges. Vendanges manuelles et macération de 10 jours en grappes entières. Élevage pour moitié en amphore, le reste en cuve. Pas de sulfites ajoutés.    

Le domaine s’étend sur près de 8 ha www.quenard-chignin-bergeron.com

La Déroutante 2018 (0 sulfite) Savoie Jean-François Quénard à Chignin BIO

Rubis violet, teinté encore de cassis et de raisin noir, de prunelle et d’airelle, il adopte l’accent floral de l’iris auquel s’ajoute une volute de fumée. La bouche, agréablement fraîche, développe une amertume joyeuse qui rappelle la réglisse et la gentiane. Elle bouscule les tanins souples pour leur faire exprimer leur gourmandise fruitée qui coule avec fluidité.

Les Mondeuse de 50 ans poussent en coteaux pentus dans des éboulis calcaires. Vendange manuelle. Macération de 15 jours avec remontages et pigeages. Élevé 12 mois 1/3 en amphore et 2/3 en œuf béton sur lies de fermentation. Sans soufre ajouté.

Jean-François Quénard est à la tête de ce domaine familial de 19 ha se situe en grande partie sur la commune de Chignin, le reste sur celle de Saint-Jean de la Porte. La majorité des vignes s’étagent en coteaux qui peuvent atteindre les 45% de pente. www.jfquenard.com  www.tgvins.be

 

Tout un Monde Arbin Mondeuse 2018 Domaine Louis Magnin à Arbin BIO

Rubis au pourpre profond, au nez de marmelade de cerise et de fraise noire dont la note florale parle de violette et de rose, fragrance florale délicatement poivrée qui nous ravit. La bouche certes sage, mais tellement sapide et succulente, mord gourmande dans le charnu des fruits noirs. Les tanins, assez corpulents, bien mûrs, font le dos rond et parachèvent l’étoffée construction.

Les Mondeuse, plantées à 8.500 pieds/ha par Louis le grand-père de Louis, ont plus de 100 ans et poussent dans des argiles rouges. Vendangées à la main et égrappées, cuvaison en cuve inox de 15 jours avec pigeage quotidien. Élevage de 18 mois en demi-muid de 600 L.

Petit domaine familial, en biodynamie depuis 2010, dont les 8 ha s’adossent au massif des bauges sur le coteau d’Arbin-Montmelian au-dessus d’Arbin. www.domainelouismagnin.fr

Mondeuse 2018 Savoie Nathalie & Franck Masson à Chapareillan

La robe grenat améthyste respire la cerise aigrelette, la prunelle et la fraise des bois soulignée de sauge et d’humus. La bouche légèrement fumée et agréablement fluide, installe une fraîcheur délicate, celle du fruit. Les tanins apportent leur structure et cadre l’exubérance aromatique. Du coup, la voilà vraiment élégante cette belle Mondeuse.

Sans fiche technique, ni site, compliqué de vous dévoiler les secrets de la vinification de ce vin  franck.nathalie.masson@gmail.com

Clos de la Galèze 2018 Arbin Mondeuse Les Fils de René Quénard à Chignin

Rubis cramoisi, un soupçon de fumé au nez, léger comme une noisette grillée, terrien comme une poignée d’humus, s’y ajoute un bouquet de fougère et nous voilà en balade dans un sous-bois à l’automne. La bouche fraîche garde des tanins bien présents, mais bien juteux, jus frais aux goûts de cerise et de prune, d’airelle aussi. Une pincée de sel renforce la sapidité, la saveur du jus.

La Mondeuse poussent dans un clos de 1,01 ha, une bonne partie des pieds sont âgés de plus de 130 ans et plantées au pied du versant sud du Massif des Bauges. Le Clos, s’en est un, s’entoure d’énormes murs de soutènement en pierres sèches érigés jadis par les moines de la Chartreuse de Lourdens. Élevage en fûts de chêne neufs et en cuve tronconiques.

En 2008, Philippe Viallet acquiert le domaine d’une superficie de 18 ha qui s’étendent sur les terroirs de mont Ronjoux, des Tours, Tormey sur la commune de Chignin.  https://vins-viallet.com/les-fils-de-rene-quenard/

Guillaume Charles Mondeuse 2017 Savoie Domaine G&G Bouvet à Fréterive

Rubis sombre, le fumé du nez nous évoque l’âtre, mais aussi les tartines grillées couvertes de gelées de griotte et de groseille rafraîchies d’une feuille de menthe. La bouche propose une note douce, des tanins gaufrés aux grains à peine marqués, au jus langoureux qui envahit sans vergogne l’espace palatin. Pour arriver à ce résultat gourmand, la carafe lui est nécessaire. Avant le logement trouble un peu le développement fruité. L’attendre quelques années lui sied aussi.

Les vieilles vignes de Mondeuse poussent dans éboulis et colluvions calcaires au pied du Massif des Bauges. Vendange manuelle égrappée, 3 semaines de cuvaison avec remontages et pigeages quotidiens. Élevage de 14 mois en barriques neuves et de 1 vin. 26€

Philippe Viallet a racheté le Domaine Bouvet durant l’été 2017. Une belle opportunité, en effet, famille de pépiniériste, la famille Bouvet avait planté la totalité du vignoble sur les meilleurs coteaux avec un choix de plants et de porte-greffes qui a permis à ce jour d’avoir des vignes d’une moyenne d’âge de 50 ans. www.domaine-bouvet.com

La Belle Violette 2017 Chignin Mondeuse Domaine Ravier Philippe & Sylvain à Myans HVE

Rubis cramoisi, elle s’exprime par des arômes floraux de violette suivie de sensuelles notes de myrtille qui évolue sur un petit nuage de poivre. En bouche, cette belle Mondeuse n’est pas baratineuse. Comme la main calleuse d’un paysan des alpages, elle ne maquille pas son origine rustique qui lui confère cette tension. Dans un deuxième temps, souplesse, élégance et une minéralité marquée…

Les Mondeuse, âgées de 70 ans, poussent dans un sol d’argiles rouges exposé plein sud. Vendange manuelle, raisins non égrappés, macération pré fermentaire à froid de 36 h, ou à chaud autour de 30° pendant 24 h. Les macérations durent environ 2 à 3 semaines. Pas de pigeage, ni de délestage, uniquement des remontages quotidiens et doux. La fermentation alcoolique prend une quinzaine de jours. 11,10€

 

Sylvain, le fils de Claudine et de Philippe a rejoint le domaine qui compte un peu plus de 40 ha en 2008, ce qui a relancé la dynamique de cette sympathique entreprise.  www.vinsravier.fr

L’INTÉ  GRAAL 2017 Arbin Mondeuse Château de Mérande à Arbin BIO

Rubis sombre il nous évoque la cerise et sa smala de queue et de noyau, quelques épices aussi, de la muscade et de la cannelle, ce qui nous fait saliver à l’avance. Très juteux, bien fluide, très épicé, aux tanins légèrement marqués qui apparaissent comme un boutis de soie, relief qui nous fait la bouche confortable. Cette trame fraîche se macule du jus friand de burlat, de groseille et de framboise qui macule de la pâte de pistache. Cette dernière donne l’arrondi qu’il faut au vin pour le rendre suave tout en lui gardant l’esprit vif.

Les Mondeuse poussent dans des sols de moraine glaciaire constellé d’éboulis calcaires. Sans sulfites ajoutés

André et Daniel après un détour par une autre profession, l’un dans l’enseignement et l’autre dans les soins infirmiers ont à cœur de pérenniser et de développer le domaine tout en revenant aux fondamentaux. Depuis 2001, les chais rénovés sont installés au Château de Mérande www.domaine-genoux.fr

Ciao

Marco

6 réflexions sur “Savoie, succulents coups de cœur rouges

  1. Michel Smith

    Jolie tournée Savoyarde, Marc ! J’adore !
    Cela dit je me demande ce qui pousse encore le vigneron (Louis Magnin, en l’occurence) à poser ainsi comme dans les années 70 en compagnie de son épouse (Béatrice) sagement assise en amazone sur une pièce (ou barrique), elle-même sise sur un transpalette ou quelque chose de ressemblant ?
    Un souci d’égalité entre les sexes ou une simple envie de chevaucher ensemble les vignes familiales ?
    Bon, c’était juste pour dire quelque chose.
    Je vous bise tous, covid ou pas !

    J'aime

  2. georgestruc

    Merci Marco, toujours la même verve, les mêmes images savoureuses, la même poésie mise au service de la description des vins. Et pas une seule fausse note « argilo-calcaire » dans la description des terroirs et des sols alors que la tentation eut été grande d’employer cette locution.

    J'aime

  3. Ping : Si tu ne vas pas à la montagne, fais la venir à toi! – Les 5 du Vin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.