20 Côtes-du-Rhône rosés pour le printemps et l’été

Voici un petite sélection de Côtes-du-Rhône… rosés; on s’y attend moins, pourtant, et vous aller le voir, il y a de quoi faire. Et puis, je ne sais pas si c’est l’influence de Tavel, mais les rosés gardent dans la Vallée une couleur bien rose, parfois plus pâle, parfois plus soutenue. A noter la forte présence des cuvées bio et haute valeur environnementale (pour ceux qui s’intéressent aux labels).

Vous serez aussi peut-être étonnés de constater qu’il y ait parmi tous ces excellents rosés 2020, 3 rosés de 2019. Je ne les ai pas changés de place, pourquoi d’ailleurs, ils ont tout autant de fraîcheur, de fruité et d’équilibre que leurs cadets d’un an. Ils se dégustent avec autant de plaisir, plaisir savoureux comme l’a été cette dégustation. Nous voilà armés pour les belles journées qu’on espère déconfinées!

Sélection opérée avec le concours de Daniel Marcil, Johan de Groef et Hervé Lalau.

 

 

R’Osez entre amis 2020 Côtes-du-Rhône Domaine du Bois de Saint Jean à Jonquerettes

Rose pivoine au nez de groseille et d’agrumes relevés de menthe et de mélisse. Bien vineux en bouche, ce rosé développe des arômes de fraise, de melon de poire et de framboise épicés de poivre. Ensemble fruité épicé qui semble se fondre en une liqueur de fruits rouges rafraîchie par l’amertume délicate de la réglisse.

Assemblage de 95% de Grenache Noir et 5% de Syrah de 40 ans qui poussent dans des colluvions calcaires. Vendange à la fois manuelle et mécanique, pressurage direct et vinifié entre 13° et 16°C en cuve inox, élevé dans le même contenant jusqu’en février. 5,70€ www.domaineduboisdesaintjean.fr

Côtes-duRhône 2020 Rocca Maura à Roquemaure 

Rose pâle au nez de framboise et de melon, de cerise et d’abricot, mélange de fruit rouges et jaune qui nous invite à le déguster. La bouche croquante offre une jolie fraîcheur. Elle la stimule comme le fruité qui nous parle de la succulence des baies relevée de poivre et encore dynamisé par l’amertume de la réglisse. Une bonne structure porte ce joli rosé, une note saline le rend sapide.

Assemblage de Grenache, Cinsault et Syrah qui poussent dans des sols lœssiques ou sableux, pressurage direct et débourbage de 24h avant la fermentation à basse température, suivie d’une remise en suspension des lies pour en extraire le gras. Élevage en cuve. HVE et vegan. 5,70€ www.roccamaura.com

Les Antimagnes 2020 Côtes du Rhône  Domaine Des Escaravailles à Rasteau

Rose saumoné, comme le nez de fruits rouges et jaunes qui évoquent la framboise et l’abricot, le melon et la cerise, parés d’une feuille de menthe. La bouche gourmande reprend les flaveurs des baies senties. Le charnu de ses dernières apporte un joli croquant, leur jus, une fraîcheur agréable. Des épices, du poivre et du curcuma, ajoutent leurs fragrances colorées.

Assemblage de 60% de Grenache, 20% de Mourvèdre et 20% de Cinsault qui poussent dans des sols calcaires. Vendange tôt le matin, pressurage direct, élevage cuve, mise en mars. HVE. 6,50€                              www.domaine-escaravailles.com

“Belleruche” 2020 Côtes-du-Rhône M. Chapoutier à Tain l’Hermitage

Rose abricot pâle, elle respire la pêche, le litchi, le melon et la groseille teintés de poivre et d’un rien de lavande. La bouche assez douce, bien fruitée, évolue au sein de plantes aromatiques comme la camomille, la sauge et le romarin. Ce dernier lui apporte une amertume rafraîchissante, souligne le fruité. L’ensemble se fond dans une jolie texture. La finale rappelle un peu le bonbon anglais avivé de citron.

Assemblage de Grenache majoritaire, de Cinsault et de Syrah qui poussent dans des sols lœssiques ou sableux. Récolte mécanique de nuit, pressurage direct et débourbage à froid. FA à 16°C, élevage de 3 à 6 mois en cuve inox. 8,75€ www.chapoutier.com

Le Caillou 2020 Côtes-du-Rhône Le Clos du Caillou à Courthézon 

Rose doré avec une note violine, il offre ce nez particulier qui nous fait penser à la garrigue où le thym et la sauge entourent le bouquet fruité. La bouche retrouve le même cheminement, y ajoute un rien de sel et l’acidité croquante du citron jaune. Le toucher est franc et nous tape le jus des baies sur les papilles, ce qui leur plaît, du coup elles en redemandent. Restent séduites par l’amer rafraîchissant de la réglisse, par le léger piquant des épices. Un rosé élégant.

Assemblage de 80% de Grenache, 10% de Cinsault et 10% de Mourvèdre qui poussent dans les safres et les sables. Vendange manuelle, pressurage pneumatique, débourbage à froid pendant une nuit, vinification entre 16° et 18°C. élevage de 4 mois en cuve inox. Bio. 10€ www.closducaillou.com

L’instant 2019 Côtes du Rhône Le Clos des Sources à Roquemaure

Rose pâle au nez floral et élégant qui se parfume de lavande et de jasmin qui viennent embaumer les notes graciles de fruits rouges. Belle fraîcheur en bouche, rafraîchissante et minérale au fruité subtil, à l’équilibre recherché, aux saveurs de groseille, de framboise et de fraise soulignées de laurier et de menthe.

C’est 2019 et un an de plus lui a donné plus d’épaule, un fruité bien installé et un développement délicieusement épicé.

Assemblage de 50% de Grenache, de 25% de Syrah et 25% de Cinsault qui poussent dans des galets roulés mélangés de colluvions calcaires. Vendange manuelle égrappée et pressurage direct. FA à 14°C en cuve inox. 8€ www.domaineleclosdessources.com

Bellissime 2020 Côtes-du-Rhône Vignobles A. Jaume & Fils à Orange

Rose nacré au nez à la fois poivré et fruité, avec des notes de thym et de sauge qui nous font respirer la garrigue. La bouche agréablement fraîche, la fraîcheur des fruits, pêche, abricot, groseille, se voit dopée par l’amertume délicate de la gentiane. Il y a de la rondeur aussi, celle de la texture qui apparaît comme veloutée. La longueur nous propose de la violette.

Assemblage de Grenache, Syrah et Mourvèdre qui poussent dans des colluvions calcaires à matrice argileuse. Pressurage direct et saignée, vinification en cuve inox à basse T°. Élevage de 5 mois en cuve. Bio. 8,10€ www.vignobles-alain-jaume.com

 

« A la rêverie » 2019 Côtes-du-Rhône Château de Montfrin à Montfrin

Saumon pâle parfumé de melon à la menthe, de pêche à la mélisse et d’orange au poivre. La bouche croquante s’aide d’un très léger frisant pour rendre le fruité plus perceptible et rafraîchissant. Du melon, de la groseille et un peu de fraise, emplissent la petite corbeille  de fruits assez ramassée. L’année supplémentaire lui a donné de l’ampleur, du volume, une acidité bien intégrée. Longueur épicée de curcuma et de sauge.

Assemblage de 60% de Grenache et 40% de Syrah qui poussent dans des galets roulés à matrice argileuse déposés sur un sous-sol calcaire. Vendange mécanique à la fin de la nuit, pressurage léger et vinification en cuve inox. ‘à la rêverie’ est un hommage au Promeneur solitaire de JJ Rousseau. Bio. 9,75€ www.chateaudemontfrin.com

Clos de la Grange 2020 Côtes-du-Rhône 

Saumon très pâle, il avoue une petite note de thiol, pamplemousse au poivre qui lui va, qui se glisse dans la tendance mais avec subtilité. La bouche ample s’ouvre sur une rondeur fruitée bien agréable, sans manquer de fraîcheur aidée discrètement par le zeste de pamplemousse. Il y a du croquant et possède un charme délicat.

Assemblage de Grenache et de Syrah qui poussent dans un sol sablo-limoneux sur les parties basses du domaine et dans des colluvions calcaires sur les coteaux. Pressurage direct et seuls les premiers jus sont conservés. Fermentation à basse température qui augmente progressivement pour atteindre les 20°C. Élevage sur lies fines en cuves inox. Bio.

Rosé la Romaine BIB 2020 Côtes du Rhône Cave La Romaine à Vaison La Romaine   

Amusant de recevoir un BIB pour une dégustation, on n’en a pas l’habitude. Mais fi des usages, lesquels d’ailleurs? Ce rosé nous a vraiment plu! La preuve que la belle bouteille ou la belle étiquette ne fait pas le vin.

Rose saumon au nez de framboise et de melon, de groseille et de pêche, les baies légèrement poivrées. La bouche croquante, fraîche, délicatement fruitée, garde un peu de carbonique, ce qui ajoute du peps et de la fraîcheur. Celle-ci s’équilibre d’un gras sympa qui rappelle le charnu des fruits. Un léger trait amer au goût floral de camomille vient souligner les arômes. Un rosé joyeux pour l’apéro comme le repas.

Assemblage de 90% de Grenache et 10% de Cinsault qui poussent dans un sol sableux. Pressurage direct et vinification en cuve, à basses températures. Élevage    sur lies fines. 13,60€ le BIB de 3 litres http://www.cave-la-romaine.com

Côtes-du-Rhône 2020 Domaine de la Mordorée à Tavel

Abricot rose au nez d’abricot et de rose, de melon teinté de menthe, de pêche jaune et de poire, c’est très engageant. La bouche bien aromatique, ample et veloutée ne manque pas de fraîcheur, celle de la chair des fruits parfumé de verveine, soulignée de réglisse à l’amertume délicate. La très belle fraîcheur nous suit du début à la fin.

Assemblage de 40% de Grenache, 35% de Syrah, 15% de Cinsault, 5% de Carignan et 5% de Mourvèdre, âgés de 20 ans, qui poussent dans des sables ou des argiles sableuses avec des gravettes calcaires. Vendange manuelle éraflée et foulée à 100%, rosé de saignée, quelques heures de macération. Bio. 9,35€                           www.domaine-mordoree.com

Cuvée Style 2020 Côtes du Rhône Corinne Depeyre à Tulette 

Saumon pâle, au nez de pêche jaune et d’abricot maculés de jus de pamplemousse et de mandarine. La bouche croquante propose le melon parfumé de menthe, sa chair apporte une texture onctueuse des plus confortable. Délicate et aérienne, avec des fragrances florales de genêt, il lui reste un petit grain carbonique qui renforce la fraîcheur. Une note saline nous fait saliver.

Assemblage de 60% de Grenache, 35% de Carignan et 5% de Syrah âgés de 30 ans qui poussent dans un sol calcaire à matrice argileuse. Vendange matinale, fermentation en cuve inox à 15°C après un pressurage direct. Élevage en cuve inox. Bio. 8,50€ https://corinnedepeyre.fr

La Fougueuse 2020 Côtes-du-Rhône Domaine de l’Odylée à Violès    

Saumon pâle, au nez de pêche blanche légèrement citronnée, d’abricot teinté de mandarine. La bouche gourmande, riche et expressive, mêle agrumes et fruits rouges. On y reconnaît la framboise et la groseille, l’orange sanguine et la mandarine dont les écorces avivent la fraîcheur tout en la soulignant de leur amertume.

Assemblage de 70% de Grenache, 20% de Carignan de 76 ans et 10% de Syrah de 50 ans qui poussent dans des graviers limono-argileux bruns foncés et des galets sur marnes. Vendanges manuelles en caissettes, pressurage direct et saignées fermentation en cuve inox. HVE. 9,50€ www.lodylee.com

Les Cassagnes 2020 Côtes-du-Rhône La Nerthe à Châteauneuf-du-Pape 

Rose doré au nez d’agrumes et de lavande. La bouche au très léger frisant qui met en évidence un fond tannique délicat qui apporte sa structure au rosé. La fraîcheur est celle du fruit, mélange de melon, de fraise, de framboise et de groseille. Quelques épices terminent le parcours aromatique.

Assemblage de 40% de Grenache Blanc et Noir, 30% de Mourvèdre et 30% de Cinsault qui poussent dans des sols sablo-argileux parsemés de quelques galets roulés. Dernier né de la gamme « Les Cassagnes » de La Nerthe, ce rosé est issu du vignoble du Prieuré de Montézargues, à Tavel. Vendange manuelle. Pressurage de 3 heures. Fermentation à basse température. Élevage sur lies fines de 4 mois en cuve inox. Bio. 13,90€ www.chateaulanerthe.fr

« Réserve Bio » 2019 Côtes du Rhône Cellier des Dauphin à Tulette 

Abricot rose au nez de melon et de pêche blanche avec un accent d’agrume et de thym. La bouche nous accueille minérale et fraîche. Fruité et floral semblent jaillir de la texture onctueuse qui se déploie au sein du palais. La charnu des fruits sentis apport croquant et suavité, un duo qui nous fait craquer. Quelques épices accompagnent avec grâce et douceur la dégustation jusqu’à la finale poivrée.

Assemblage de Grenache, Syrah et Cinsault qui poussent dans un sol calcaire à matrice argileuse. Vendange à l’aube et pressurage doux. Fermentation et élevage en cuve inox. Bio. 5,50€ www.cellier-des-dauphins.com

Vidal-Fleury 2020 Côtes-du-Rhône à Tupin et Semons

Rose abricot aux nuances améthyste, il nous convainc d’emblée par ses senteurs délicatement fruitées. Fruité amplifié en bouche par le très léger perlant qui attise les goûts d’abricot, de pêche jaune, de framboise et de cerise. L’amertume gracieuse de la réglisse renforce encore l’impression aérienne. La saveur des baies acidulées nous suit longtemps après l’avoir avalé.

Assemblage de 50% de Cinsault, 30% de Syrah et 20% de Grenache qui poussent dans des sols calcaire et sableux. Refroidissement du moût à 12°C. Le Cinsault est vinifié en pressurage direct, le Grenache par saignée, la Syrah par macération pelliculaire. Fermentation à 16°C en cuves inox avec des levures sélectionnées et une température contrôlée. Élevage en cuve. 9,95€

Domaine de la Bastide 2020 Côtes-du-Rhône à Visan

Abricot aux joues vermillon, au nez de melon au jus d’orange légèrement poivré. La bouche croquante, bien fraîche et goûteuse se souligne de l’amertume du pamplemousse. Puis, le charnu onctueux de la groseille et de la fraise vient charmer les papilles. Quelques épices viennent exhausser tout ça.

Assemblage de 70% de Grenache, 15% de Syrah et 15% de Cinsault qui poussent dans des sols calcaires à matrice argileuse. HVE (en conversion bio) 6,50€ www.domainedelabastide.com

Rosé N°7 2020 Côtes du Rhône Claudine Vigne à Montfrin

Rose abricot, au nez de groseille et de framboise qu’embaume mimosa et le thym. La bouche fraîche et croquante annonce d’emblée son fruité au juteux frais. Une note saline génère beaucoup de sapidité. On retrouve à la fois les fragrances fruitées et florales, mais tout en douceur, ce qui rend ce rosé élégant.   

Assemblage de 50% de Grenache Noir et 50% de Syrah qui poussent sur des anciennes terrasses du Villafranchien, galets roulés à matrice argileuse. Débourbage à froid, bâtonnage et élevage sur lies fines. En conversion bio et déjà converti vegan. 10€ cvigne@gmail.com

RS 2020 Côtes-du-Rhône Le Plan Vermeersch à Suze-la-Rousse

Saumon pâle, au nez de mandarine et de pamplemousse, de pêche et d’abricot. La bouche fait pareil et s’axe sur les agrumes qui se lovent dans l’onctuosité de la texture. La saveur agréable et délicatement acidulée offre beaucoup de plaisir.

Assemblage de Grenache et de Syrah qui poussent dans des alluvions récentes qui mélangent colluvions calcaires et dépôts argileux. Foulage des raisins et pressurage pneumatique, fermentation à 14°C en cuve inox. 8€   www.dirkvermeersch.wine

Côtes-du-Rhône 2020 Domaine Pascal et Richard Jaume à Vinsobres

Sa couleur pêche donne un avant-goût… il la respire qui s’en étonne ? Complétée d’abricot et de cerise, en fait d’une véritable macédoine si l’on tient compte des melon, grains de grenade et framboise qui viennent encore s’y ajouter. En bouche, la fraîcheur règne, soutenue par une dentelle minérale qui en allège la structure, ossature sur laquelle chaque fruit se dessine et permet aux papilles d’en détailler les contours avec gourmandise.

Assemblage de 60% de Grenache, 15% de Carignan, 15% de Syrah et 10% de Mourvèdre qui poussent dans des sables et des limons. Pressurage direct. Débourbage à froid dans cuves inox. Fermentation à basse température. 7,90€ www.domainepascalrichard-jaume.com

On le voit, les Côtes-du-Rhône ne sont pas en reste lorsqu’on parle de rosé.

Voilà donc quelques tendres pistes pour fêter la belle saison en bonne compagnie.

Ciao

Marco

4 réflexions sur “20 Côtes-du-Rhône rosés pour le printemps et l’été

  1. Nadine Franjus

    Voilà une preuve très convaincante que le rosé est bien un vin de qualité avec son caractère propre qui lui vaut une belle place sur le table. Et pas seulement sur le bord d’une piscine avec des glaçons et une tranche de pamplemousse. A propos d’agrumes, cher Marco, j’aimerais beaucoup que vous développiez ce sous-entendu codé pour le Clos de la Grange 2020 « il avoue une petite note de thiol, pamplemousse au poivre qui lui va ». « Il AVOUE »??? Il semblerait que les thiols, (ces fameuses molécules aromatiques de fruits exotiques et agrumes obtenues par des procédés oenotechniques) ne soient pas si présentes dans votre sélection de rosé. Est-ce un hasard, une résistance ou un mouvement de fond dans les Côtes-du-Rhône?

    J'aime

  2. Il n’y avait, chère Nadine, guère de rosés thiolés, nous nous en sommes d’ailleurs étonnés, quoique ravis dans la foulée, aimant ce nouveau courant qui sans rejeter la molécule incriminée, en dispose avec justesse et parcimonie.
    Votre dévoué
    Marco

    J'aime

  3. Michel Smith

    Voilà de quoi aiguiser l’appétit printanier à des prix somme toute modestes, surtout si on les compare aux rosés du Var.
    Et je note avec plaisir la présence de vins solides, lumineux et parfois même complexes allant plutôt vers la garrigue gardoise et calcaire des environs de Lirac et Tavel, de ces vins propices à l’accompagnement des mets asiatiques.
    Grâce à toi, Marco, on nage dans l’heureuse perspective de l’ouverture des terrasses !

    J'aime

    1. Chez nous en Belgique, les terrasses devraient s’ouvrir le 8 mai. Je croise les doigts pour que nos instances ne changent pas une fois de plus la date. Ce chaud froid continuel nous mine.
      Et j’espère nous voir tous bientôt autour d’un verre.
      Marco

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.