Midi Libre… d’y croire ou pas

Le Midi Libre a été récemment attaqué en justice par des producteurs de vin pour avoir illustré un dossier sur l’alcoolisation et les drogues au moyen d’une photo mettant en avant une bouteille de Fitou.

Le quotidien se distingue à nouveau aujourd’hui par une « info » qui ravale l’arrivée de Nungesser et Coli en Amérique (une des plus célèbres fake news de l’histoire de la presse française) au rang de blague potache.

L’arrivée de l’avion avait été tellement bien décrite… qu’il est vraiment dommage que les deux aviateurs aient disparu dans l’Atlantique

The lighter side of the moon

Les titreurs du Midi Libre évoquent en effet « le deuxième voyage sur la lune » de Thomas Pesquet. Sans rire.

C’est plutôt eux qui devaient être dans la lune au moment d’écrire ce titre…

A moins qu’ils n’aient abusé du bon Fitou? 

Bref, le voyage de notre valeureux spationaute sera peut-être plus difficile que le premier, mais ce qui sera encore plus difficile, c’est de prendre au sérieux le prochain dossier anti-vins du Midi Libre. 

Hervé Lalau

8 réflexions sur “Midi Libre… d’y croire ou pas

  1. Certains lecteurs du Midi Libre, qui avaient vu la gaffe, ont aussi noté qu’elle avait été finalement corrigée, mais se sont étonnés qu’aucun erratum n’ait été publié.
    https://www.midilibre.fr/2021/04/20/ce-sejour-sera-plus-difficile-que-le-premier-9498183.php

    Encore une belle coutume qui tombe en désuétude, l’erratum. On publie, on corrige, mais sans dire qu’on s’est trompé; tout et son contraire reste vrai, comme dans la Pravda, ou dans 1984…

    Aimé par 1 personne

  2. Nadine Franjus

    Oh la la, ça ne s’arrange pas la PQR occitane. Depuis le remplacement des journalistes par des « correspondants locaux », on s’est habitué aux coquilles devenues la norme, on s’intéresse de moins en moins aux actualités faites de déplacements du maire et de ses conseillers municipaux. Encore que le résumé du conseil municipal révèle parfois des secrets. Tous ces articles ne sont pas relus. Les graphistes ont remplacé les rédacteurs en chef, le principal souci semble être le nombre de signes et la place des photos, lesquelles photos ne sont pas non plus « relues ». A côté de ça les réseaux sociaux sont mieux placés pour informer. Avec autant d’info que d’intox. Et on s’étonne que la PQR disparaisse!! Avec elle le métier de journaliste « d’information ». Et c’est comme ça qu’on peut faire une Une avec un prochain voyage sur la lune. Et alors, ça gène qui?

    Aimé par 2 personnes

    1. adelinebrousse

      Habitant dans la zone de diffusion du Midi Libre d’Alès, je ne peux que souscrire…hélas ! En aucun cas on ne peut se fier au ML pour une info rigoureusement exacte. J’ai l’impression que mon métier disparaît…

      Aimé par 1 personne

  3. David Cobbold

    Ben moi Nadine, cela me gêne beaucoup ! Absence de conscience professionnelle qui entraine un désaffection pour la presse et qui encourage la propagation des fausses « informations »

    Aimé par 2 personnes

    1. Nadine Franjus

      Bien sûr David. C’est consternant et ça me désespère, j’ai choisi ce métier pour pouvoir transmettre une information de qualité. Il faut savoir enquêter jusqu’à l’opiniâtreté, il faut aimer transmettre comme un bon pédagogue mais je crois qu’il existe encore quelques spécimens.

      J'aime

  4. adelinebrousse

    Si ce genre de commentaire, cher Hervé, pouvait leur faire comprendre qu’ils ne font pas le boulot… Mais faut pas rêver: comment apprendre à cette rédaction où l’on ne sait pas écouter, où l’on comprend de travers, on ne vérifie pas, etc. que le journalisme c’est autre chose ? J’habite dans le coin et je ne lis pas le ML, ce serait trop contrariant…

    Aimé par 2 personnes

    1. adelinebrousse

      Euh… Si tu as envie de t’y remettre, pourquoi pas ? Mais perso, je préfère maintenant marcher en montagne que parcourir des nuits blanches et puis… arriverions-nous à résoudre le problème du personnel qu’il faudrait sans doute former ? Je crains que le fond du problème ne soit là… Bises quand même, j’aime quand tu rêves !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.