Un Champagne ? Oui, ceux signés Colin

Colin avec un seul ‘l’ et à Vertus

En 1997, la fratrie héritière, Richard, Delphine et Romain, septième génération de la famille Colin, propriétaire de vignes depuis 1829, décide de ne plus être seulement viticulteurs. Leur but, devenir vignerons à part entière pour élaborer leurs propres cuvées. La majeure partie du vignoble de 11 ha est plantée en Chardonnay sur la Côte des Blancs à Vertus, Bergères-les-Vertus et Cuis, classés Premier Cru, et à Cramant et Oiry classés Grand Cru. Quant aux Pinot Noir et Meunier, c’est sur la commune de Sézanne qu’on les trouve.

Nous avons dégustées quelques-unes de leurs cuvées, Hervé, Johan, Daniel et moi, elles nous ont plu. Les voici commentées

Alliance brut

Robe jaune pâle aux légères nuances vertes, un nez de pain de seigle, de terre humide où poussent narcisses et chèvrefeuille. La bouche annonce tout de la fraîcheur, celle de la pomme verte et de la poire croquante. L’impression d’un léger relief, subtilité tannique peut-être, renforce le pointu de la bulle et l’acidulé des fruits. Un champagne classique certes mais avec du croquant et de la gourmandise.

65% Chardonnay et 35% Meunier issus des terroirs de Sézanne pour 70% et du Premier Cru Vertus pour 30%. Malo faite. 40% de vin de réserve et 60% du vin de l’année 2018. Vieillissement de 18 à 30 mois sur lattes. Dosage 9g/L, dégorgement septembre 2020. 27,90€

Cuvée Parallèle Premier Cru Blanc de Blancs

La robe jaune doré au nez floral nous fait penser à la fleur d’amandier et d’oranger. La bouche très élégante se montre à la fois gourmande et tout en retenue comme pour nous garder ou nous en réserver une jouissance distillée tout au long de la dégustation. Bref, elle se donne avec parcimonie mais constance, nous offrant quelques épices, curcuma et poivre blanc suivis de quelques fruits secs faîne et noisette puis on trouve la frangipane à la marmelade d’orange avec l’amertume rafraîchissante du zeste, un rien d’orient avec du santal et du benjoin, tout revient et repart sans cesse, c’est séquentiel et savoureux. 

100% Chardonnay issus des terroirs de Vertus et Bergères-lès-Vertus Premier Cru. Malo faite.  Vieillissement de 30 mois minimum en caves et 6 mois après dégorgement en janvier 2020. Dosage 3g/L, 40% de vin de réserve et 60% de vin de l’année 2017. 34,90€

Les Prôles & Chétivins extra brut millésime 2006

La robe blanc vert fleure bon la pomme verte et la groseille blanche parées d’une feuille de fougère et d’un peu de mousse. La bouche croquante, vineuse, s’arrondit avec la suavité de la chair de poire. La fraîcheur est intense, presque vive, ça lui donne un petit air rustique qui ne nous déplaît pas, qui apporte du dynamisme, de la sapidité. La belle finale se souligne d’un trait amer au goût d’écorce de citron et nous donne envie d’en reprendre sans attendre une gorgée… une ?

100% Chardonnay âgés de 60 ans qui poussent dans les sols de craie blanche limoneuse et de silex de Vertus Premier Cru. Vinification en cuve inox, malo non faite, 13 ans de vieillissement sur lattes et 3 ans après dégorgement en octobre 2019. Dosage 1g/L. 63,50€

Les Grandes Terres Blanc de Blancs Grand Cru 2013

Robe jaune vert presque fluo qui hume le pain de seigle, la gelée de coing, la marmelade de reinette et de poire avec de la mandarine et une écorce d’orange confite, du poivre aussi. La bouche élégante, mais aussi gourmande se rafraîchit d’emblée de citron jaune et de rhubarbe. Cette dernière apporte sa texture un rien rêche qui renforce le caractère bien trempé de ce blanc de blancs. Tout est bien intégré mais encore fort jeune, il ne livre pas encore toute sa complexité. Sa longueur délicatement épicée en dévoile un fragment.

100 % Chardonnay issus des terroirs d’argiles, de craie blanche et de craie limoneuse en profondeur des Grands Crus de Oiry et Cramant. Vinification en cuve inox, pas de Malo. Vieillissement 7 ans sur lies. Dosage : 9 g/l. 58,50€

Rosé de Saignée Premier Cru 2013

Une couleur surprenante, un rose sombre teinté de corail comme une orange sanguine qui nous surprend et accentue tout de go l’envie d’y tremper les lèvres. La bouche très vineuse, aux accents d’agrumes confits, mandarine et kumquat avec la belle amertume de leurs zestes, aux arômes de cerise et de framboise qui font songer sans équivoque au Pinot Noir, parfumée de poivre, de cardamome et d’un soupçon de cannelle, nous plonge dans un univers bien différent des rosés habituels. La bulle y est peut-être un peu moins franche, mais cela ne dérange en rien la dégustation, le plaisir qu’on en tire. Sa vinosité, sa complexité, nous font accéder à un niveau divergent qu’on aimerait trouver plus souvent.

Cette cuvée rare est une saignée de Pinot Noir du terroir de Vertus Premier Cru. Vieillissement de 5 ans sur lattes et 6 mois après dégorgement. Dosage 8g/L. 57,50€

www.champagne-colin.com

Une belle main de Champagne, de quoi faire un full gagnant

Ciao

Marco

2 réflexions sur “Un Champagne ? Oui, ceux signés Colin

  1. Nadine Franjus

    Ahhhh, voila des chouettes commentaires sur la texture des bulles. En plus de toute la poésie aromatique à la Marco. C’est une sorte de plaisir gustatif par procuration. A l’heure où tant de plaisir passent par le numérique, cette chronique est un apéritif délicieux.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.