Purcari, une cave moldave éprise de liberté

Cette cave, qui se trouve à deux kilomètres à peine de la frontière ukrainienne, ne pouvait pas rester insensible à la guerre en Ukraine: elle a donc décidé d’accueillir des réfugiés dans ce qui était jusqu’ici un complexe oenotouristique.

 

Purcari n’en est pas à son coup d’essai en matière de solidarité: en 2014, déjà, elle lançait une cuvée Liberté, alias Freedom Blend.

La composition de cette cuvée ne doit rien au hasard; elle assemble des cépages locaux d’Ukraine, de Moldavie et de Géorgie – trois pays qui ont comme dénominateur commun de voir une partie de leurs territoires respectifs occupée par des troupes russes.

Une source d’inspiration pour d’autres caves éprises de liberté?

Hervé Lalau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.