Dos amigos de Montilla-Moriles

L’époque où il suffisait de lever mon petit doigt pour recevoir une pluie d’échantillons de vins est heureusement révolue pour ce qui me concerne. Le seul hic, c’est qu’il faut que j’y aille de ma bourse pour picoler ! Comme mes compères de blog, fut un temps où j’organisais des dégustations que je croyais savantes en vue de parutions dans des articles pour revues plus ou moins solides, plus ou moins spécialisées. En ce moment, j’ai très soif d’Andalousie.

Au Hasard de mes récentes commandes hispaniques, je pioche pour une fois dans l’appellation Montilla-Moriles qui donne, rappelons-le, à peu de choses près ce que l’on goûte du côté de Jerez sauf que le cépage n’est plus le Palomino mais le Pedro Ximénez et qu’à Montilla-Moriles, par décret, on ne mute pas les vins à l’alcool. On en a déjà causé sur ce blog, donc je ne vais pas trop m’étendre et plutôt vous conseiller de revoir cet ancien article

De mes achats récents chez Vinissimus – rappelons que même si je les cite souvent, je ne cherche pas à faire leur publicité et que je paie mes vins , je retiens deux “coups de cœur”, deux vins, deux approches et deux plaisirs, deux différences de style que je me suis amusé à classer en deux catégories bien distinctes : le compliqué et le facile.

Photo©Vinissimus

Le compliqué

Fino Los Amigos de Perez Barquero

Bien que déclaré fino, mention qui chez moi sous-entend une approche franche et directe en bouche avec le coup de la joie instantanée en plus, ici, ça ne me la fait pas. Il a beau s’adresser “amicalement” à nos palais, Los Amigos ne me livre pas l’amitié franche, sincère et directe à laquelle je m’attends. Ça, c’était une première impression. Puis, une fois entamé, le vin a traîné quelque peu au frigo. En outre, vu son prix, j’avais acheté 3 bouteilles de ce vin, j’ai donc eu suffisamment le temps de l’évaluer. Première erreur, ne pas le servir trop glacé, car ce n’est qu’autour de 13/14° de température que le vin se révèle enfin : notes réglisse, c’est puissant, bien sec, avec un très joli fond concentré et torréfié. Étonnamment long en bouche, un rien langoureux, je le vois finalement comme le vrai complice qu’il promettait d’être, le vrai copain, surtout sur le fromage frais de brebis. Je l’ai particulièrement apprécié aussi en fin de repas, presque comme une liqueur que l’on s’offre alors qu’arrive le moment du café. 6,95 €.

Le facile

Le Fino CB d’Alvear

Photo©MichelSmith

Ayant fréquenté ce vin jadis lors d’un été de canicule où je le trouvais non seulement rafraîchissant, mais proche de l’idée que je me faisais alors – et que je me fais encore – d’un vin synonyme de vacances, vin de chance et d’insouciance, je retrouve avec le Fino de la marque Alvear tout le plaisir du vin d’apéritif et de début de repas. En dépit d’une ouverture parfois pénible (tête de bouchon un peu trop lisse qui nécessite une bonne poigne), on se retrouve ici dans un univers de franchise et de clarté, tout ce qui sied à un Fino. Le nez, d’abord : amande grillée, atmosphère florales d’orangers et citronniers. En bouche, c’est sec, bien sec et structuré dans l’élégance, mais c’est aussi complet, avec un fond salin rehaussé de notes fumées allant vers une finale anisée. J’en recommanderai volontiers, et ferai en sorte de le servir bien autour de 10° de température pour l’associer à toutes sortes de tapas pas trop pimentées, ou sur une entrée plutôt maritime. 6,76 €.

Michel Smith

8 réflexions sur “Dos amigos de Montilla-Moriles

  1. Nadine Franjus

    Je suis ravie que tu mentionnes les températures de service. Il semblerait que ce soit spectaculaire sur ces Finos ou plutôt, il se pourrait qu’on passe à côté du vin s’il est trop froid. La même chose s’il est trop chaud. Pourtant la tradition veut que ces vins de voile soient servis presque glacés non?

    Aimé par 1 personne

    1. Glacé non, tradition française peut-être, mais le Fino comme la Manzanilla qui est un cas particulier du Fino se boit frais, si tu le sers trop froid tu perds les subtilités. Et le meilleur, c’est quand tu es sur place et qu’un venenciador te serve directement de la bota grâce à sa venencia, sorte de petit récipient cylindrique au bout d’une tige métal souple. Température de cave et ambiance andalouse…
      Marco

      Aimé par 1 personne

  2. floraud

    Bonjour, j’imagine que vous avez déjà tous vos bons plans sérieux pour commander.
    Mais au cas où je me permets de vous recommander un caviste incroyable que j’ai découvert lors d’un séjour en Catalogne. La boutique est immense et ils ont une boutique en ligne.
    Je n’ai aucun intérêt de près ou de loin. Juste un partage de belle découverte.

    https://www.grauonline.fr/?utm_nooverride=1

    Bien cordialement et surtout merci à tous pour vos articles lus chaque jour.

    Aimé par 1 personne

    1. Vrai Nadine, mais la réalité est tout autre… Fais un test dans les bars de Séville, de Jerez et de Cordoba : à moins que les choses aient changé depuis ma visite (il y a un bail !), je devais me battre autant qu’ici pour la température des vins. Note que je préfère un vin servi glacé et que je vais attendre afin qu’il gagne en température (surtout en plein été) plutôt que d’avoir des vins chauds. Éternel débat.

      Aimé par 1 personne

    2. Excellent site en effet, site dont j’ai signalé l’existence à maintes reprises ici même depuis des années. Pour y être allé à plusieurs reprises, c’est un excellent magasin aussi ! Mais pour les Jerez, j’ai un petit faible pur Vinissimus. Quant aux prix, à quelques dizaines de centimes prêts, ils se valent des deux côtés.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.