Des bulles à moins de 10 euros au banc d’essai

Comment choisir une bouteille de bulles? D’abord en demandant conseil à votre caviste. Ensuite, peut-être, en lisant régulièrement les articles de ce site, dont les conseils sont libres de toute publicité. Nos papilles sont à votre service!

La plupart du temps, le/la consommateur se retrouve seul face à un rayon de bouteilles. On nous dit alors qu’il suit son budget pour le prix et son intuition face au packaging. Le prix est déterminant dans la plupart des achats. Qu’il soit petit ou impressionnant, c’est un critère décisif.

Voilà pourquoi je vous propose une sélection d’effervescents notés en fonction de leur qualité au regard de leur prix. Quand le packaging est particulier, il est aussi mentionné.

La majorité des vins ont été dégustés avec Qun Tao, œnologue, et Christine Palet, formatrice en dégustation. Les bouteilles viennent de différentes provenances, dont les services de presse Vinconnexion, Pain Vin Company, Clair de Lune, ainsi que de l’ODG de Limoux.
Pour commencer cette petite série de décembre, je vous propose une sélection de bulles au prix inférieur ou égal à 10 euros (les prix sont donnés à titre indicatif, ils peuvent évidemment varier en fonction de votre lieu d’achat).

Côté sucrosité, il ya une majorité de bruts, mais aussi des extra-dry et des doux.

17/20
Crémant de Bourgogne Louis Bouillot, Perle d’Ivoire, Blanc de blanc, Brut

Une mousse abondante au service qui s’étale dans le verre en ilot frisant et un fin collier persistant. Belle présentation qui se poursuit par des odeurs florales et légères de tilleul et d’acacia avec des notes gourmandes de brioche. La mousse est tout aussi persistante en bouche et c’est bien de trouver cette concordance entre l’allure et la structure. L’équilibre est classique et bien tenu, avec ce qu’il faut de douceur pour être servi avant le repas et autant de vivacité pour se resservir.
Petite remarque, la bulle ne tient pas longtemps dans le verre, mais elle a « fait le job ».
Classique et honorable, comme la bouteille avec l’étiquette dans un cadre à dorure et hachures, dorure aussi dans le médaillon qui présente les initiales de la Maison. Détail, On aime la petite frise de feuilles et grappes de vigne reprise au bas de la jupe.
Chardonnay, Aligoté. 9,90 €

16,5/20
Limoux Méthode Ancestrale, doux, Domaine J. Laurens

Chez Laurens, on aime la pureté du fruit. Dans la version pur mauzac doux méthode ancestrale, on croque la pomme blanche et juteuse avec un rien de mirabelle et d’églantier. C’est frais. Même fraicheur fruitée en bouche, avec des bulles fines et abondantes. C’est une blanquette qui a de la mache, la bulle est souple, un peu élastique, l’équilibre est sur la douceur sans être trop sucrée. Un belle réussite et beaucoup d’arguments pour un apéro tendre.
100% mauzac, TAV 7%. 10,30 €

16/20
Méthode Traditionnelle Brut blanc, Les vignerons du Vendômois, Charme aux Dames


Une mousse abondante au service sur fond clair et brillant. Un nez de pomme croquante, de citron confit et de crème de fraise et de fumé. Le fruit rouge aussi en bouche avec une mousse dynamique, des bulles souple et persistantes. Une longue tenue fruitée. Un vin complet et dans un bon équilibre. On regrette un packaging un peu cheap.
Chenin blanc 80 %, Chardonnay 20 %. 6,00 euros.

 

15,5/20
Crémant de Savoie, Cave des Vins de Cruet, Brut blanc

La première impression est la sobriété. Pourtant l’étiquette est découpée en écusson et les lettres développent des volutes longues comme des vrilles de vigne, à y regarder de plus près il y a quelque chose qui fouette dans cette image. Pas « d’ouverture facile » pour la coiffe, j’ai un peu massacré la jupe, dommage.
Le vin est clair. La mousse, généreuse au service, forme un train de bulles moyennes. La pomme croquante domine le nez, avec une fraicheur qui mêle la menthe verte et la fougère, le fruit se fait plus riche en s’ouvrant. Même saveurs en bouche avec une amertume légère et tendre qui ajoute de la fraicheur. La mousse est bien présente, la bulle souple, persistante comme élastique, elle occupe les papilles. Cette bonne et légère amertume le destine plutôt aux tapas et autre repas varié.
Jacquère, altesse, chardonnay. 8,90 €

15/20
Domaine Couly-Dutheil,  Brut de Franc blanc


Un packaging élégant avec une petite étiquette orange qui n’est pas sans rappeler celle d’une veuve célèbre. Jaune clair et bulles moyennes. Le nez est discret plutôt floral avec une touche de fenouil. La bouche est gourmande et fruitée, les bulles sont très fines, une douceur qui équilibre l’amertume fraiche. Un ensemble plutôt gourmand, conseillé en apéritif avec des canapés aux fromages doux avec confits d’oignon ou de figues (sucré-salé), blinis au tarama ou toasts à la rillette de sardine, crevettes sautées aux épices, soufflé au fromage, lotte au safran. Hummmm, appétissant.
Cabernet franc 100%. 9,95 euros.

15/20
Crémant de Savoie, Domaine G&G Bouvet, La Césarine, Brut 

Une robe jaune clair avec des bulles moyennes en train de bulles. Un nez fruité de pomme compotée, de pâte d’amandes et de miel d’acacia. Bon équilibre en bouche avec une mousse persistante et une douceur fondante. Une fraiche amertume au final. Une bulle tendre.
40% jacquère, 40% altesse, 20% chardonnay. 10 €

15/20
Limoux Méthode Ancestrale, Sieur D’Arques, 1ère Bulle Gourmande

Le 1 de la collection « Première Bulle » affirme : « En 1531 un moine bénédictin de Limoux invente la première bulle du monde ». C’est écrit, ça doit être vrai, non ?
La version méthode ancestrale est douce avec un petit degré, comme il se doit. Au nez les pommes croquantes alternent avec le bois de rose et la pomme d’amour. En bouche s’ajoutent la pâte de coing et le miel d’acacia. C’est vrai que c’est gourmand. La mousse douce est moelleuse, bien qu’elle garde des fines bulles persistantes, une douceur acidulée au final. A servir dès le goûter et avant le repas, je ne la conseille pas avec un dessert qui lui masquerait la douceur fruitée.
100% mauzac, TAV 6%. 9,90 €

14,5/20
Crémant de Savoie, Maison Adrien Vacher, L’Héritage de Nos Racines Brut 2021


Or clair et bulles fines et véloces. Un nez fruité des agrumes entre orange et citron vert, une touche florale de fleurs blanches et de la pomme reinette. Bonne présence en bouche avec un fruit léger, des bulles fondantes et un peu de sucrosité. Long final qui reprend la vivacité des agrumes.
Jacquère, Gamay et Pinot. 9,25 euros.

14,5/20
Blanquette de Limoux, Maison Guinot, Cuvée Réservée, Brut

Fougueuse au service, elle abonde de bulles mais se calme bien vite et se discipline en colliers fins. On retrouve le peps en bouche avec une mousse à la fois nerveuse et fondante pour une bonne persistance. Une aromatique autour de la pomme en fruit et en fleur. Une bonne matière dans un équilibre plutôt vif qu’on verrait bien accompagner des entremets salés.
90% mauzac, 10% chardonnay/chenin. 8,50 €

 

14/20
Crémant d’Alsace, Cave Vinicole Ingersheim, Jean Geiler, Brut Chardonnay

Bouteille sombre étiquette sombre, sobre.
Robe pâle avec des bulles comme des volants de tulle. Des notes de poire et de pommes avec des amandes grillées, c’est fruité au nez. La bulle est très fine, un peu crémeuse. Une bouche à la fois douce et acidulée, long final sur les citrons et une fraicheur minérale. On le voit bien sur un plat en sauce, poulet aux morilles ou escalope à la crème pour valoriser sa vivacité.
100% Chardonnay. 8,95 €

14/20
Blanquette de Limoux Brut, Château Martinolles, Maison Vergnes, blanc de blancs

Jaune clair et doré comme les pommes évoquées, pomme compotée avec des notes de tilleul et une touche de citron zeste et jus. La bouche est fraiche, nerveuse, la bulle est fine, petite et piquante puis elle se fond en mousse légère. Une impression générale de fraicheur acidulée que renforce une douce amertume en final. Une bulle modeste mais dans un bel équilibre. Plutôt apéritive.
90% mauzac, 5% chardonnay, 5% chenin. 10 €

13,5/20
Crémant de Die, La Cave de Die, Brut Jaillance

L’autre bulle de Die est moins aromatique que la Clairette mais parfois plus complexe. Celle-ci est d’abord timide, le nez est discret légèrement fruité. Bon équilibre en bouche assez nerveuse et tendre. On finit entre les sucres et la fraiche amertume.
Clairette blanche, aligoté, muscat blanc. 6,20 €

13,5/20
Prosecco Extra Dry, Riccadonna

Un packaging qui reprend le vert du logo Bio. Une robe claire et pâle, un nez très expressif entre fruit blanc et amande douce. La mousse est abondante et persévérante avec une bulle souple, élastique qui se régénère en laissant une impression sucrée en bouche. Un fruité bien cohérent, simple mais satisfaisant.
100% Glera. 6,90 €

13/20
Crémant du Jura, Cabelier, rosé Brut


C’est rose, le vin, la coiffe, la mention de JURA en gros et en majuscule sur l’étiquette. C’est ce qu’on voit le mieux. Un rose fuchsia avec une impression de matière argentée.
Le Crémant, un rosé tendre avec des reflets argent, une petite bulle qui s’arrange sagement en rangs de mousse aux bords du verre. Il est timide mais net, il y a du petit fruit dans une mousse de beurre frais et sucré. La bouche est dans la douceur du fruit et de la mousse plus crémeuse que piquante. De la bulle pour amateur qui veut juste la joie de la bulle et pas de stress avec le reste.
100% Pinot Noir, 7,60 €

13/20
Crémant de Bordeaux, Producta vignobles, Mission Saint Vincent, Cuvée du Saint patron


Une robe claire et un nez léger plus floral que fruité. Un équilibre sur la douceur en bouche avec une mousse tendre, vite fondue. Une impression de douceur pour un Brut. 6,90 €

12/20
Brut Nature 2021, Château de Tracy, Dame de Tracy


Une mousse abondante au service et persistante. Un nez généreux de pomme en compote, de brioche et de miel d’acacia. La bouche est fraiche, les bulles légères pour une mousse fondante. Un peu austère. Présenté comme un « Objet de curiosité, il s’agit surtout de la renaissance d’une cuvée produite au siècle dernier à Tracy ».La rareté n’a pas suffit pour nous convaincre.
100% Chardonnay. 9,00 euros.

 

12/20Prosecco Millesimato Biologico 2021, Riccadonna, Extra dry


Le leader en France du marché des Prosecco, lance une gamme en Bio. Une bonne occasion pour le goûter.
Une étiquette lumineuse dans un cadre « vert Bio ». Une mousse abondante au service qui se prolonge en train de bulles moyennes. Le nez est discret mais léger, on trouve de l’amande douce et du sucre fondu. La bouche est fondante et sucrée avec une légère amertume qui s’installe au final. C’est bien fait, doux et simple.
100% Glera. 8,90 €

En guise de conclusion

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite.
Avec, notamment, une réponse à la question suivante: pourquoi certaines bouteilles sont si dures à ouvrir, quand d’autres expulsent leur fermeture avec allant?

Nadine Franjus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.