Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin


1 commentaire

Photoshop & réalité

Des consommateurs, des éditorialistes et même une députée se sont émus que certaines marques (Nestlé, Carrefour, Lidl) aient pris l’habitude de corriger les photos illustrant leurs produits grecs ou « à la grecque », photos prises sur la très photogénique île de Santorin, pour en enlever les croix des églises.

Pour l’hebdomadaire Marianne, le faire remarquer vous classe automatiquement dans la catégorie des ringards, quand ce n’est pas dans celle des fachos – ce qu’à Lénine ne plaise! Pourtant, quitte à choquer mon confrère Hadrien Mathoux, je trouve que le ridicule est beaucoup plus du côté des marques que du côté de ceux qui dénoncent la manipulation. Il parle d' »obsession ». Mais qui en a fait la démonstration le premier: celui qui a enlevé les croix, ou celui qui l’a fait remarquer?

 

Ceci n’est pas sans me rappeler ces reportages diffusés à l’envers ou bien partiellement floutés sur nos chaînes nationales, afin que l’on ne puisse reconnaître une marque, une enseigne… ou un nom sur une étiquette de vin.

J’ai toujours trouvé ce procédé des plus lamentables: les médias, à mon sens, sont là pour rendre compte de la réalité, et non pour la maquiller. Et ils devraient prendre leurs lecteurs ou téléspectateurs pour des adultes, et non pour des esprits trop faibles pour affronter le monde qui les entoure.

Quant aux publicitaires – eux n’ont bien sûr aucun compte à rendre à la réalité; on sait bien que la fonction même d’une publicité est de vous inciter à acheter le produit, la marque ou le service, quitte à choisir les angles, à enjoliver l’image. Mais justement, à ce propos: une croix sur la photo d’une église, aujourd’hui, est-elle de nature à ternir une image? Personnellement, je trouve la question incongrue, voire inconvenante. Quel fils de pub a-t-il pu avoir cette idée?

Imaginez un peu que demain, on interdise les croissants dans les boulangeries au motif qu’il s’agit d’un symbole musulman? Ou va donc se nicher la prétendue « neutralité »?!

Mais il y a encore autre chose, peut-être aussi importante: les consommateurs savent-ils que les yaourts dits « à la grecque » ne sont pas grecs? Certains sont produits en France, d’autre en Espagne. Alors, n’est-il pas quelque peu abusif d’utiliser sur l’emballage une photo de Grèce, avec ou sans colonne, avec ou sans frise, avec ou sans croix? N’est-ce pas induire le client en erreur?

Voila qui me fait furieusement penser à ces négociants qui dissimulent l’origine espagnole de leurs vins derrière une iconographie ou des mentions bien françaises. Et aux distributeurs qui acceptent de jouer avec eux ce jeu quelque peu pervers, à mon sens, en vendant ces produits dans la partie du rayon dévolue aux vins français, et non avec les vins espagnols.

C’est toujours le cas pour le Cabernet-Sauvignon Merlot « Cépages Sélectionnés Rond & Fruité » à la marque Cambras, chez Carrefour Belgique; malgré les remarques par écrit que j’ai envoyées à ce propos au service de relations publiques de cette chaîne.

Comme quoi, le pouvoir de la presse…

Hervé Lalau


3 Commentaires

Vin nature: Charlotte, de Carrefour, me rassure

basso

 

Carrefour France me propose de devenir expert en vin avec Paolo Basso, meilleur sommelier du monde 2013 et meilleure égérie des Foires aux Vins Carrefour 2016.

En attendant, je peux  « chatter » avec des experts en vin Carrefour. Là, ce n’est pas toujours Paolo qui s’y colle (même le père Noël doit parfois recourir à ses aides).

Moi, jeudi, j’avais une question sur un vin nature en promotion, alors je l’ai posée, et c’est Charlotte, de Floirac, qui m’a répondu.

sans-soufre-carrefour

Ce fut court, mais je n’ai pas dû attendre. A croire que Charlotte est rivée à son ordi.

Autre point positif, me voici totalement rassuré sur le transport et la conservation du vin nature (normal, me direz-vous, pour une cuvée « Résistance »).

J’espère quand même que Carrefour ne sature pas ses magasins de SO2 pour compenser!

Hervé

PS. La Résistance du vigneron, je le constate, ne va pas jusqu’à s’interdire de vendre en GD. Mais c’est un autre débat.