Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin


5 Commentaires

Armagnac: salut les copeaux!

Dans le projet de nouveau cahier des charges de l’AOC Armagnac, actuellement au stade de la procédure d’opposition, on peut trouver le paragraphe suivant, ajouté au chapitre Finition: « L’infusion de copeaux de bois constitue une méthode traditionnelle : l’essence de bois utilisée est conforme à celle des logements inscrite au cahier des charges et, le cas échéant, l’infusion est stabilisée par adjonction d’eau-de-vie de même dénomination que l’eau-de-vie de destination ».

On ne m’enlèvera pas de l’idée, pourtant, qu’il n’y a rien de « traditionnel » à devoir ajouter des copeaux à des alcools traditionnellement vieillis en fût; à moins bien sûr, qu’il ne s’agisse d’accélérer le processus, et partant, de faire passer des alcools jeunes pour plus vieux qu’ils ne le sont. Idem pour l’adjonction de caramel.

Le bien fondé de cette mention me paraît donc des plus douteux. Il me semblerait plus utile, pour la qualité du produit comme pour la protection du consommateur, d’exiger que les producteurs qui utilisent les copeaux et/ou le caramel soient tenus de l’indiquer sur l’étiquette.

Sinon, pour le caramel, il y a aussi ça…

Je suis un fervent défenseur de l’Armagnac, eau-de-vie historique et de terroir; mais je suis encore plus convaincu des vertus de la transparence, même pour les alcools bruns….

Plus d’info: ICI

Hervé Lalau