Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin


3 Commentaires

The launch of Cru Vallet: potentially the 10th Muscadet Cru Communaux

Cru Vallet

This week saw the official launch of Cru Vallet, the latest Muscadet Cru to seek recognition by the INAO and the French Government. Cru Vallet would be the 10th Muscadet Cru Communaux assuming that all goes to plan and that it gains recognition. It is also the potentially largest in terms of area planted suitable for cru status with the largest number of vignerons – 25 from 22 domaines. 

The process towards a cru was started by the Vallet producers in 2011 and there have already now carried out various studies and held tastings in order to determine what are the characteristics of a Cru Vallet. 

Of the two types of soil/rock found in ‘Cru Vallet’ they have opted for the ‘gabbro’ to represent the cru in preference to mica schist. 

Muscadet Cru Communaux – the current state of play

Although there are currently ten potential cru communaux, there are still just three that are officially recognised. These are Clisson, Gorges and Le Pallet, which were recognised back in 2011.

There are another four – Goulaine, Monnières-Saint Fiacre, Mouzillon-Tillières and Château-Thébaud that are expected to be formally recognised very soon. It had been anticipated that these four crus would have already been formally approved. François Robin of Vin de Nantes says: « the delay has been largely for administrative reasons. I expect they will be formally ratified in 2018. »  

Then there are another three – Champtoceaux (Coteaux de la Loire – only one of the 10 outside Sèvre-et-Maine), La Haye Fouassière and Vallet. These still have a way to go before being recognised by the INAO, although Robin thinks that the process should be shorter than previously due to learning from the processes that were necessary for the earlier crus and that they have already started making their case. However, it is unlikely that these three will be recognised before 2020/21.

In 2016 the indicative area for all of the 10 ‘cru communaux’ was 152 hectares:

Champtoceaux : 6ha
Château Thébaud : 11ha
Clisson : 20ha
Gorges : 12ha
Goulaine : 6ha
La Haye Fouassière : 12 ha
Le Pallet : 66ha
Monnières Saint Fiacre : 13ha
Mouzillon Tillières : 9ha
Vallet : 9ha

Le Pallet, which is essentially the cave coop, is to date much the most important in terms of vineyards set aside to make cru communaux.

From Vin de Nantes newsletter and press release on the launch of Cru Vallet:

Le 8 novembre, le collectif du cru « Vallet » a levé le voile sur son projet. Mûri de longue date, il fédère 25 vignerons sur les communes de Vallet, La Regrippière et Tillières.

 

 

La genèse 

C’est en 2011 que des vignerons de Vallet se réunissent pour la première fois en vue d’élaborer un projet de cru communal. Une association voit le jour, présidée par Alain Olivier, et travaille avec Gwenaël Guérin, ingénieur agronome, pour identifier les caractéristiques des sols et évaluer leur potentiel. En 2012 et 2013, des études de sols permettent d’identifier le type de roche de la commune : d’un côté le gabbro, de l’autre des micaschistes. C’est cette roche qui sera retenue pour le cru Vallet.

Les caractéristiques
Pour être sélectionnées en cru Vallet, les parcelles doivent être situées sur un socle géologique ancien. Les sous-sols où la roche-mère est fissurée, en voie de désagrégation ou en cours d’altération sont favorisés. Les parcelles les plus pentues avec une capacité de ressuyage élevée sont également privilégiées. Quant à la profondeur de sol, elle doit être comprise entre 20 et 40 cm. 40 parcelles répondent aujourd’hui à ces critères. Elles sont situées sur quatre communes : Vallet, La Regrippière, Tillières et Le Landreau.


Les critères de production sont quant à eux très proches de ceux des crus actuellement reconnus ou en cours de reconnaissance. Le rendement est limité à 45hl/ha et l’élevage minimum est de 18 mois avec une moyenne de 24 mois. A la dégustation, cela donne un vin complexe, riche, rond, minéral et frais, aux notes de fruits exotiques. Un vin de gastronomie qui se marie parfaitement avec du poisson, des viandes blanches, des fromages à pâtes dures mais également des pâtisseries. 

Le collectif
Ils sont 25 vignerons, hommes et femmes, représentants 22 domaines situés sur les communes de Vallet, La Regrippière et Tillières à participer à cette démarche. Leur production s’élève actuellement à 350 hl/millésime. L’objectif est de fédérer à terme 30 Domaines pour une production de 1000 hectolitres.
L’association est aujourd’hui présidée par Vincent Dugué, vigneron à La Regrippière, et compte également une douzaine de soutiens. Le cru Vallet a en effet réussi à mobiliser des partenaires publics et privés locaux autour de son projet. 

Le calendrier
L’association n’est qu’au commencement de la démarche. Même si les caractéristiques du cru sont définies, même si elle bénéficie d’une antériorité sur plusieurs millésimes, le processus est encore long. Le collectif va demander à rencontrer la commission d’experts de l’INAO afin de démontrer le lien au terroir. Cela permettra d’établir les principes et les critères de délimitation des aires géographiques. A partir de là, une aire d’appellation précise sera réalisée et proposée à l’INAO.

En attendant, l’association prévoit de communiquer sur sa démarche. Un site internet www.cru-vallet.fr a été mis en ligne et les réseaux sociaux ont été activés. Prochaine étape : la présentation au grand public. Une dégustation de huit échantillons sera organisée ce dimanche 12 novembre au matin, dans l’atrium de la mairie de Vallet.

 

Jim Budd IMG_2715