Coupe du Monde 2018: vous reprendrez bien un peu de chauvinisme?

Vision d’horreur, ou plutôt audition d’horreur, ce matin, au Carrefour de Waterloo: la sono du magasin passe en boucle des chansons de supporters belges: « Allez allez, les Belges, on va gagner ». 

C’est ni du Bach ou du Mozart, mais c’est assez rythmé, répétitif (un peu façon Sttelllla). Et surtout particulièrement malvenu le lendemain d’une défaite.

Les clients enragent, une dame confie: « C’est du sadisme! ». La caissière hoche la tête: « Et en plus, ça dure depuis ce matin, j’ai la tête comme un melon ».

Moi qui, pour une fois, suis du côté des gagnants (car soyons justes, la Belgique a souvent battu la France par le passé), je ne peux qu’approuver: passer ces chansons, ce jour-là, à ce moment-là, c’est retourner le couteau dans la plaie béante et purulente de la fierté vaincue.

Ou bien faut-il parler d’humour noir-jaune-rouge?

Dans cet esprit, je terminerai avec une citation de mon confrère le Docteur Fabrizio Bucella (supporter belge, malgré son nom), publiée hier après-midi dans La Libre Belgique:

bucella.jpeg

Désolé, Fabrizio, une seule raison a suffi pour inverser le pronostic. Cela s’appelle un but.

Une autre forme de chauvinisme

Revenons un instant au vin. Il y a quelque jours, on découvrait (ou l’on faisait semblant de découvrir) que 70.000 hl de rosé français d’entrée de gamme était en fait… espagnol.

C’est une fraude, à n’en pas douter. Et à ce titre, c’est condamnable.

Mais personne, apparemment, ne se demande comment les consommateurs français ont pu consommer pendant si longtemps des rosés espagnols sans se plaindre. Serait parce que les rosés espagnols d’entrée de gamme ne sont pas moins bons que leurs homologues français? Est-ce à dire que le chauvinisme du buveur français est entretenu artificiellement par les revendeurs, tout comme le chauvinisme des sportifs en canapé?

Si les vins espagnols d’entrée de gamme sont moins chers que les nôtres, pourquoi ne pas en vendre? Mais sous leur véritable identité, bien sûr.

Hervé Lalau

 

4 réflexions sur “Coupe du Monde 2018: vous reprendrez bien un peu de chauvinisme?

  1. PS. La mauvaise foi des supporters (et des commentateurs qui les abreuvent) pour soutenir leur équipe et dénigrer l’adversaire ne connaît pas de frontières. Seule consolation: c’est mieux qu’une guerre.

    J'aime

  2. Et s’il n’y avait que le pb du rosé espagnol…Mais des AOC prestigieuses subissent un véritable hold-up portant sur des milliers d’hectolitres sans que le consommateur final, voire la structure qui les commercialise, ne se pose de problème…Inquiétant…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.