Be Ranci 2019 (5 et fin): Le rancio et son écho en Europe

72792874_1123430197854379_6465552550882967552_n

Nous arrivons au bout de notre voyage dans le monde des Rancios et des vins oxydatifs secs. A part l’Espagne et la France, d’autres pays d’Europe produisent aussi traditionnellement ce type de vins:

  • La Hongrie

Samuel Tinon et la magie de Tokaj!

Il s’est installé dans le village d’Olaszliszka, au cœur de la région de Tokaj, rejoint par son épouse Mathilde Hulot, journaliste du vin bien connue qui était elle aussi présente au salon et à qui je dois la presque totalité des photos. En 2000, ils fondaient le domaine Samuel Tinon avec l’acquisition d’une parcelle d’un seul tenant de 5 ha, orientée plein sud sur les coteaux du Zemplén avec des pentes atteignant 40 %. A partir de ces raisins et d’achats sur pied effectués auprès de viticulteurs, Samuel Tinon assemble cépages (furmint et hárslevelű) et crus (loess, d’argile, de tuf) pour peaufiner ses vins, avec une science consommée de la sélection, de la vinification et de l’élevage de ces grains desséchés sous l’effet du botrytis. Les très lentes macérations et fermentations sont suivies d’un long élevage en fûts (4 ans ou plus) qui confère au vin une profondeur, une complexité et une texture réellement envoûtantes. Le résultat est en bouteilles depuis le millésime 2000. Du grand art.

Mais, et c’est pour ça qu’il était là, il élabore aussi un vin de voile, Szamorodni sec, il avait amené les millésimes 2009 et 2007 et 2003. Le Tokaji Szamorodni sec (Furmint 90%, Hárslevelü 10%) exprime le potentiel des grands vins élevés sous un voile de levure. C’est le vin historique, connu en Pologne et dans le nord de l’Europe. C’est le seul vin sec au monde à être issu de raisins botrytisés. L’élevage est ici essentiel. Lors d’une sélection moins concentrée que pour les Szamorodni Doux, il laisse aboutir la fermentation jusqu’à épuisement des sucres. Placé idéalement dans une cave bien fournie en cladosporium cellare et bien ventilée, le miracle du voile peut se produire pendant le nombre d’années nécessaires, permettant un affinage parfait pour que le vin développe sous voile ses arômes et son goût spécifiques et trouve un bel et noble équilibre. C’est le vin le plus secret de Tokaj et du domaine, mais peut-être aussi le plus ancestral et le plus surprenant. L’attaque est puissante et vive ; elle précède une bouche riche et complexe, dynamique, juteuse, se prolongeant sur des saveurs de fruits secs et d’agrumes. La finale, très longue, s’achève sur une belle amertume, avec en rétro-olfaction une explosion d’arômes et une sensation de salinité. Un vin de voile étonnant, d’une infinie longueur. Avec son Szamorodni sec 2009, et la magie de Tokaji a opéré, on en boit et on remonte l’histoire !

PHOTO-2019-10-29-10-19-07

75453529_10219876768610410_263762548761821184_o

  • L’Italie

Nino Barraco (Sicile), c’ est un incontournable vigneron sicilien, basé à Marsala, dans la pointe extrême ouest de la Sicile, Nino a fondé son domaine en 2004, avec sa femme Angela, ils ont repris les 7 hectares appartenant à son père Vincenzo, ainsi que d’autres vignobles appartenant à la famille d’Angela. L’encépagement n’est constitué que de cépages locaux : grillo, catarratto, zibibbo pour les blancs et nero d’avola et pignatello (perricone) pour les rouges. Inconditionnel de l’agriculture Bio et des vins naturels, il veut ramener à cette région les souvenirs oubliés et proposer des vins d’émotion, en permettant aux amateurs de redécouvrir les vins qui sont vraiment les plus traditionnels de cette zone. Pourvus de personnalité, de caractère,  ils sont aussi délicieux qu’ils sont surprenants. Son AltoGrado issu d’une récolte tardive des plus vieilles vignes de Grillo, élevé 7 ans en futs de châtaigniers,  est un vin d’une grande intensité aromatique avec des arômes d’amandes, d’abricots secs et des noisettes grillées, un vin très élégant à la bouche ample et sapide  avec une belle fraîcheur. L’opulence et l’acidité apportent à la fois des saveurs de figue séchée, de noisette, d’amande et de noix, ainsi que des notes de mandarine, et de zestes d’orange. Uniques, et d’une territorialité affirmée, les vins de Nino Barraco font partie des incontournables de la Sicile.

125126881_o
De dos, chemise bleu clair, c’est Nino Barraco

Argiolas, situé au cœur même de la Sardaigne, Argiolas est considéré comme le précurseur d’un nouveau style de viticulture sur cette île. Depuis la mort en 2009 d’Antonio Argiolas, le fondateur, ses deux fils Franco et Giuseppe dirigent ce domaine qui se consacre essentiellement aux cépages autochtones de la Sardaigne : le vermentino en blanc, le carignano, le cannonau et le monica en rouge. Le domaine occupe à lui seul plus de 240 hectares, répartis dans différents lieux de l’île. Franco et Giuseppe accordent beaucoup d’importance à la spécificité et à la personnalité propre de chacune de leurs vignes. Ils ont présenté, « Angialis 30 ans », ce vin 100% Nasco di Cagliari, est né de la volonté de faire revivre le type oxydatif du vin Nasco, très apprécié et couronné de succès jusqu’à la première moitié du siècle dernier. Au cours de la période suivante, en raison du manque de demande, sa production a progressivement diminué pour atteindre en 2009 seulement 2 500 litres et une superficie viticole de 20 hectares. Argiolas, convaincu du grand potentiel de Nasco, a créé un vin « Angialis » (qui fête cette année ses trente ans). L’objectif est de ramener sur le devant de la scène les vins Nasco au caractère oxydatifs si célèbres par le passé. La chance d’avoir des petits fûts Nasco en repos depuis de nombreuses années les a amenés, à créer « Angialis 30 ans ». D’un jaune intense. De jolis arômes d’écorce d’orange, d’amande, de fruits exotiques et d’agrumes combinées avec des notes d’une nature oxydative, d’amande, de noix, de miel, de fruits secs, d’herbes de la Méditerranée et enfin des légères touches d’iode. Très belle trame pour un vin sapide et équilibré avec une jolie acidité. La bouche est dense, grasse, moyennement corsée avec une longue finale plutôt fleurie et minérale qui reprend les notes miellées et de fruits secs du nez.

IMG_20191028_120126-225x300

Azienda Agricola Bera, Piémont. Le petit domaine viticole de Sant’Antonio di Canelli appartient à la famille d’Alessandra depuis 1758. Son ancêtre, Giovanni Battista Bera, l’avait acheté aux Templiers. Et depuis, les vignobles n’ont jamais vu une once d’engrais chimiques ou de pesticides, et les rendements ne sont pas artificiellement limités … Sur les pentes abruptes des montagnes piémontaises, au milieu d’herbes sauvages, on trouve du Muscat Blanc à Petits Grains, du Barbera, du Dolcetto et même des variétés moins connues comme Grignolino ou Favorita. Ils ont atteint un tel équilibre qu’ils produisent chaque année autant de raisins qui peuvent y mûrir. Equilibre- Equilibre … c’est ainsi qu’Alessandra décrit l’objectif de son travail à la vigne et au chai. Que vous appeliez leurs vins « vin naturel » ou pas, elle s’en fiche. Pour elle, il est important qu’un vin exprime son origine et son millésime. Il doit être différent et différent des autres. Ce principe a souvent posé problème à Alessandra: elle doit régulièrement traiter avec le consortium, qui supervise les classifications DOC et DOCG. J’aime les vins d’Alessandra et, surtout, son Moscato d’Asti, qui n’a rien de commun avec ceux simplement sucrés auxquels la région doit sa réputation. Et, le 28 nous avons gouté un trésor, un étonnant Muscat 2000, qui est resté 16 ans sous voile, complètement sec, c’est le Moscato Bianchdùdùi. Alessandra Bera nous l’explique : « c’était un accident: en 2000, les raisins étaient destinés au légendaire Moscato d’Asti. Mais la fermentation a été terriblement lente, la levure a travaillé pendant près de deux ans. D’une manière ou d’une autre, le lot est tombé dans l’oubli. Et quand je l’ai retrouvé, un épais voile de fleur s’était formé. Pendant 16 ans, le vin est resté sous voile. Les arômes ont progressivement continué à se concentrer et à changer. » Un vrai vin de marathon! Quel vin! Même après l’âge de dix-neuf ans, il a encore des fruits: pêches de vigne et nectarines, mais concentrés, comme s’ils étaient rôtis et légèrement caramélisés. La maturité souligne également le côté floral passionnant du cépage Muscat Blanc à Petits Grains, qui est souvent enterré avec des vins jeunes sous d’autres arômes: camomille, fleur de sureau … Et tout cela est réalisé et maintenu par les notes « oxydatives » de longue maturité sous le voile: noisettes, amandes et brioche au beurre… Le bianchdùdùi évolue constamment dans le verre et est si profond que de nouvelles associations apparaissent à la surface à chaque plongée. A propos, le symbole japonais sur l’étiquette signifie harmonie …

IMG_20191028_120837-225x300

  • La Grèce

Le Domaine Mercati,  seul domaine en Grèce qui élabore des vins blancs sous voile en suivant une tradition sur l’île de Zanthe. Les origines de ce vignoble classique au sud de l’île de Céphalonie, remontent au 18ème siècle. Il y a quelques années, Lorenzo Mercati a planté quelques hectares de vignobles pour préserver la tradition viticole familiale et, surtout, le style unique et presque perdu des vins traditionnels de l’île, des vins toujours élaborés vieux tonneaux en bois, un vieillissement oxydatif qui a été accompagné à de nombreuses époques par un vieillissement biologique sous voile. Aujourd’hui, c’est Eleni Mercati qui est responsable de la culture des 1,2 ha de vignes et de la production de ces vins mythiques. Elle a repris les élaborations grecques les plus ataviques avec un long vieillissement «sous-voile» et produit des vins impressionnants à partir de vignes pré-phylloxériques des cépages indigènes Gaetano (Goustolidi ou Vostilidi à Céphalonie) et Paolo (Zakynthino à Céphalonie).Inclassables… Grâce à Oenos, nous avons pu gouter 2 vins de ce domaine! Paolo 2012 et Gaetano 2009: Pavlos et Robola en vignes franches et élevés sous voile en vielle barrique pendant 6 ans! Entre Jura et Xérès, Mercati propose un vin de gastronomie de grande finesse et profondeur suave ! Ce sont des vins très peu conventionnels, de caractère oxydatif et biologique, très savoureux et expressifs, semblables au Vin Jaune du Jura, mais avec des arômes et des saveurs parfaitement liés à la Méditerranée, avec des notes de garrigue comme le laurier, la camomille, l’olive et le myrte, avec des touches de fruits compotés, d’iode, de miel et de noix, avec une bouche pleine de volupté accompagnée d’une acidité épicée et d’une sensation saline qui génère un arrière-goût éternel. Une folie… Deux grands vins grecs rares et originaux !

20191028_154410

post_web_950_x_620_1

  • Le Portugal, l’Australie et l’Espagne, quelques flacons rares présentés par Georges Dos Santos, Antic Wines à Lyon

Georges a fait déguster de véritables joyaux auxquels je n’ai pas eu accès, mais dont j’ai beaucoup entendu parler tout au long de la journée, je ne suis donc pas en mesure de vous les décrire. Son stand n’a pas désempli, il a fait partager sa passion et ses trésors, et ceux qui sont allés à sa rencontre ne l’ont pas regretté.

73262430_973190369706910_159585376808206336_n
Blancs portugais, Savagnin sous voile australien, CRI DE COEUR dans différents millésimes…

 

DSC_3642

74911505_10159003437322785_8043464406618603520_o
Photos Mathilde Hulot

En conclusion

Cette deuxième rencontre européenne de vins oxydatifs secs organisée par l’association Be Ranci du Roussillon a été une véritable réussite. Certaines bouteilles nous ont fait vivre de beaux moments de partage et d’émotions avec les vignerons ! C’est tout ce que nous apporte cette culture traditionnelle, complexe et exquise, qui bouge et peut laisser perplexe celui qui la découvre. Ces vins centenaires dont les gouttes s’inscrivent dans ces bouteilles, en arrivent à altérer notre structure moléculaire, et nous remue. Je laisse le dernier mot à Vincent Pousson qui a écrit à la suite de sa visite: « En matière de vin aussi, les Catalans ne sont jamais autant le centre du Monde que quand ils comprennent enfin qu’ils ne le sont pas. Et confrontent leurs usages, leurs cultures, à ceux des autres. Merveilleuse rencontre entre ‘oxydés’ de la Terre entière. »

Hasta pronto,

MarieLouise Banyols

 

3 réflexions sur “Be Ranci 2019 (5 et fin): Le rancio et son écho en Europe

  1. georgestruc

    Inoxydable Marie-Louise et son équipe ; surtout ne prenez pas le voile, le monde des vins que vous aimez si passionnément serait privé de vos compétences, de votre amour et de votre extraordinaire enthousiasme.
    Les Tokay de Samuel Tinon m’ont impressionné ; rien à voir avec ce que l’on trouve sur le marché habituel des distributeurs de vins. Une profondeur et une délicatesse qui élèvent le dégustateur vers les sommets de l’émotion œnologique. Le coffre aux souvenirs vivants s’est enrichi de façon impressionnante.
    Merci à toutes et à tous.

    Aimé par 2 personnes

  2. Merci à vous d’avoir fait le déplacement, ce fut un grand plaisir de partager ces moments de dégustation privilégiés avec vous et votre fils. Votre enthousiasme a été communicatif! MLB

    J'aime

  3. David Cobbold

    Bravo Marie-Louise
    Cela donne très envie. J’avais dégusté le Szamorodni oxydatif de Tinon dans le Jura en 2018 et je suis bien d’accord sur ses qualités.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.