Où l’on reparle d’Arnaud de Villeneuve

Ce qu’il y a de bien dans le vin, c’est que tout change tout le temps; les millésimes se suivent mais ne se ressemblent pas; il nous faut donc toujours remettre notre métier sur l’ouvrage. L’an dernier, à peu près à cette époque, nous avions reçu de la cave Arnaud de Villeneuve une sélection de blancs et de rosés, par l’entremise d’Olivier Dauga, l’oenologue-conseil de cette cave roussillonnaise. Olivier nous a fait l’amitié de nous faire renvoyer le nouveau millésime de ces mêmes vins. Pourquoi pas? Surtout qu’à l’arrivée, nous avons sélectionné à nouveau deux des cuvées qui nous avaient le plus plu l’an dernier. Avec en prime, un nouveau coup de coeur pour un viognier qui, certes, nous change des Condrieu de la semaine dernière, mais qui n’absolument pas démérité.

Arnaud de Villeneuve Viognier Classique IGP Côtes Catalanes 2020

Pas d’erreur, c’est bien un viognier, avec ses beaux arômes de pêche et abricot; la bouche propose aussi un peu d’ananas et de mangue, et un soupçon de perlant qui donne du punch à l’ensemble – encore de la pêche, donc, mais pas dans le même sens du mot. Amusantes touches de laurier et de quinquina en finale. Sur quoi boire ce vivifiant viognier, pas si classique que ça? Sur quelques tapas, à l’apéro, bien frais; mais aussi, sur des coquillages. 

En vente sur la boutique en ligne de la cave au prix de 5,50 euros.



Arnaud de Villeneuve N°153 Côtes-du-Roussillon 2020

Un sacré numéro que ce 153 (c’est celui de la cave, sur la Départementale 900, à Rivesaltes). Ses notes de groseille et de prunelle, très fraîches sont soulignées par un trait de réglisse; la bouche ajoute du gras et du sel. La texture hésite entre le soyeux et le crayeux, c’est diablement intrigant. Un poil de carbonique ravive le tout. Pour parler djeun: « C’est juste trop bon! »

En vente sur la boutique en ligne de la cave au prix de 6,20 euros (millésime 2019)

Arnaud de Villeneuve Stellaire Grenache 2020

Toucherons-nous à nouveau les étoiles avec ce Stellaire 2020? Ma foi aussi, s’il faut en croire notre petit jury. G comme  Grenache et G comme Gourmandise, ce rosé nous à offert à nouveau une profusion de belles notes florales et fruitées. Cette année, j’ai repéré du cédrat, de la pêche et de la groseille au nez, renforcés en bouche par le velouté de la poire, la fraîcheur du romarin, le zeste du citron et même quelques tannins. L’ensemble fait rimer joyeux et soyeux, terrien et aérien, avec une pointe saline en finale.

En vente sur la boutique en ligne de la cave au prix de 8,80 euros.

En résumé changez rien, surtout, Olivier!

Hervé Lalau

8 réflexions sur “Où l’on reparle d’Arnaud de Villeneuve

  1. pax

    Merci.
    Fin du mois nous descendons d’Alsace pour notre migration estivale comme les troupeaux, en montagne les alpages. Notre point de chute : Collioure. Nous nous réjouissons à l’idée de retrouver cette cave et de faire provision des vins proposés dont l’un des intérêts est leur prix car comme le disait Raymond Dumay le plaisir du vin c’est aussi son prix.
    Non loin de cette belle cave, le village de Salses- le-Château avec un restaurant type bistrot de village « La loge » Les deux valent le déplacement.

    J’aime

    1. Jean Yves Langlais

      Amusant que soit mentionné ce restaurant situé à Salses lorsqu’on sait que la cave Arnaud de Villeneuve est née de la fusion de celle de Rivesaltes avec celle de Salses justement.
      Bon séjour dans les P.O !

      J’aime

  2. Christophe Juillet

    Merci aussi de partager ces trouvailles à des prix qu’on ne croyait plus possible pour des vins de plaisir à apprécier sous la tonnelle (enfin bientôt…).
    Les Côtes Rôties font évidemment plus rêver, mais le rêve a un prix!
    A propos, je vois que cette cave offre aussi une petite sélection de vieux Rivesaltes et même des Rancios. Les avez-vous déjà commentés?

    J’aime

  3. agnesgo

    De quoi boire quelques canons à prix canon ! Elle est facile, mais de temps en temps on peut s’y laisser aller 😃.
    Avec de chouettes étiquettes pour ne rien gâcher. Merci pour cette jolie sélection a prix tout doux.

    J’aime

  4. Ping : Olivier Dauga optimiste à propos du millésime 2022 à Bordeaux – Les 5 du Vin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.