Blancs du sud, 4 cuvées portugaises

Les blancs du sud, hier encore décriés pour leurs oxydatives dérives, aujourd’hui redécouverts pour leur caractère bien affirmé, nous comblent autant par leur fraîcheur que par leur originalité.

Certes, entretemps, les techniques ont bien évolué, les frigories ne se comptent plus, les raisins mûrs expriment de plus en plus leur identité territoriale. Le Portugal n’a pas échappé pas à cette évolution positive et nous gratifie, en plus, d’une multitude de cépages autochtones (castas, en portugais), ce qui est loin de nous déplaire.

8 cépages, 4 blancs, 4 domaines, 3 millésimes, 3 appellations

 Branco Colheita 2016 Dão Quinta dos Roques

La robe d’un délicat blanc vert à l’éclat lumineux. Le nez respire les fruits blancs parfumés d’anis et de jasmin. Une perception nasale qui annonce la fraîcheur. La bouche n’est pas déçue, la vivacité étonne même par sa vigueur, certes contrebalancée par l’onctuosité et le velouté de la texture. On retrouve bien les notes fruitées qui parlent de pêche de vigne, de pomme croquante et de melon à chair blanche saupoudrés de poivre. Une légère amertume relance en fin de bouche la fraîcheur qui par le volume aromatique semblait s’être effacée. La finale nous ravive encore plus le gosier grâce aux agrumes, citron et cédrat, qui accentue la longueur et nous dit rendez-vous d’ici quelques années pour un gros rab de complexité.

Assemblage d’Encruzado, de Malvasia Fina, de Bical, de Cercial Branco et de Gouveio. Le vin est élevé en cuve. www.quintaroques.pt

Lagar de Darei 2015 Dão Casa de Darei

Blanc vert jaune au nez de pomme douce à l’anis, de poire croquante au curcuma, de melon jaune à la menthe. La bouche fraîche et onctueuse dont le délicat toucher de bouche accroche légèrement les papilles comme un crêpe de chine sur la peau. Des saveurs de guimauve et de violette nuancées de feuille de coriandre et rafraîchie de citron se voient soulignées par un trait de réglisse, amertume raffinée qui met en valeur le fruit. Ce dernier s’intensifie encore grâce à la note saline en final. Un vin rafraîchissant de belle densité.

Assemblage de 40% d’Encruzado, de 21% de Cerceal, de 18% de Malvasia Fina, de 12% de Bical et de 9% de Verdelho qui poussent dans des sols granitiques. Élevage en cuve. http://casadedarei.pt

Encruzado e Arinto 2015 Vinho Regional Lisboa Quinta da Serradinha

Jaune doré intense au nez particulier qui nous emmène au milieu d’un champ de blé chaud de soleil, ce la sent la noisette, le tabac blond et le pignon de pin mouillés d’eau de rose. La bouche offre une perception tannique dont le relief perceptible renforce la structure. La très belle fraîcheur aux accents salins dispose les papilles à recevoir avec vigilance la suite aromatique, farandole de pâte de nèfle à l’orange, de pain d’amande au romarin, de gelée de coing au poivre, de fenugrec à la gelée de rose, sans oublier le trait de jasmin pour l’élégance. Un vin au caractère fort dont on apprécie en plus de sa superbe complexité la légère note oxydative qui booste encore plus la vivacité.

Assemblage de 85% d’Encruzado et de 15% d’Arinto qui poussent dans des sols calcaires. Vinification et élevage de 11 mois en barriques. www.quintadaserradinha.com

Berço Branco 2012 Douro Alves de Sousa

Doré clair aux reflets verts, il offre un nez de pamplemousse légèrement confit et parfumé de gelée de rose à laquelle s’ajoute une bonne pincée de poivre pour bien relever les effluves floraux et fruités. Viennent ensuite la guimauve et la pâte d’amande, histoire d’encourager notre tentation. Résultat, la bouche s’impatiente. Première gorgé fraîche aux accents de citron jaune, puis de kumquat accompagné de son zeste à l’amertume agréable, suivi encore du jus d’une orange sanguine, voilà pour les agrumes. Il y a aussi du grillé qui se déploie sur l’assise minérale. Cette dernière ajoute une agréable tension qui vient équilibrer la texture onctueuse du vin. La longueur retrouve les épices et y ajoute le curcuma qui nous suit longtemps après l’avoir ingurgité. Et j’allais oublier… quelle jeunesse doublée d’une superbe complexité.

Assemblage de 60% d’Arinto et 40% d’Avesso vinifiés en barriques neuves de chêne français et élevé 15 mois dans le même type de contenant.   www.alvesdesousa.com

Richesse et variété des vins portugais qui n’ont pas fini de nous bluffer tant par leurs expressions particulières que par la densité et l’équilibre de leur matière.

Adeus

Marco

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.