Petit dico irrespectueux du vin

J’aime beaucoup Le Dictionnaire du Diable d’Ambrose Bierce, même si, à cette époque du « politiquement correct », certaines entrées sont d’une mysogynie qui ne passerait plus. Plus récemment, le petit livre d’Olivier de Kersauson, habilement intitulé « De l’urgent, du presque rien et du rien du tout » aura été une autre forme d’inspiration pour ce qui va suivre. Mais l’essentiel est un certain fond de ma pensée qui refuse de prendre le vin trop au sérieux. Après tout, ce n’est qu’une boisson, et pas la plus essentielle, même si on l’aime bien…

Le livre du navigateur breton, qui est plein d’un bon sens parfois rugueux comme les vagues qu’il a affrontées, mais aussi de souvenirs personnels et même de réflexions plus profondes, propose, par exemple, cette définition du mot analphabète : « Individu définitivement épargné de la lecture de Jean-Paul Sartre ».

Sur la question de « faut-il prendre le vin au sérieux ? », le regretté Bob Mclean de l’excellent domaine St. Hallet, à Barossa, disait ceci : « Le vin, c’est juste 75 centilitres de plaisir ». Je pense, comme Tim Atkin qui a rappelé ce bon mot dans un récent article, que nous ne devons jamais oublier cette vérité !

Amphore

Francisation d’un mot latin, amphora, qui désignait un petit vaisseau d’une trentaine de litres affublé de deux anses au niveau de son col étroit. Il avait aussi généralement un fond pointu, était fait de terre cuite et fut utilisé à l’époque des Romains pour transporter du vin ou d’autres liquides, mais jamais pour la vinification car totalement impropre à cet usage. Essayez donc de vinifier un vin rouge dans des objets de la photo ci-dessus ! Cela serait comme demander à un demi-de-mêlée de jouer pilier.

AOP/AOC

Concept qui oblige les producteurs à faire des choses selon des règles pas toujours rationnelles. Aussi une ombrelle ou label qui permet de vendre l’inacceptable avec un air de respectabilité. Voir aussi « typicité« .

Barolo

Appellation de vins de la région de Piémont dans le nord-est d’Italie et qui produit des vins souvent, mais pas toujours, durs et bien trop chers. Voir aussi Brunello de Montalcino.

Beaujolais

Région de France produisant souvent des magnifiques vins pleins de saveurs fruitées très agréables et que certaines personnes semblent adorer dénigrer. Voir aussi Muscadet.

Biodynamie

Méthode de culture, pas réservée à la vigne, qui emploie un étonnant mélange de bon sens et d’ésotérisme. Par exemple : croire que la planète Saturne a plus d’influence sur la vie des plantes que les lignes TGV ou les autoroutes qui passent à côté d’un vignoble. Ou considérer que la bouse de vache permet d’introduire un élément « féminin » dans la terre, à la différence de la bouse de taureau. Le fondateur de ce mouvement était anti-alcool, raciste avéré, adepte de l’occultisme et n’a jamais pratiqué l’agriculture. Avouez que c’est étrange pour quelqu’un mis en avant par bon nombre de producteurs de vins ! Voir aussi Mode.

Bon dégustateur

Personne qui est d’accord avec celui qui utilise cette expression.

Bourgogne

Région viticole française qui produit les vins les plus chers du pays en question, quelque soit leur niveau qualitatif. Cela résulte du phénomène traité ailleurs et nommé Mode.

Brettanomyces bruxellensis

On dit souvent « bretts » pour faire court. Souche de levures très utile pour la fermentation de bières lambics mais assez néfastes pour des vins. Souvent aimé par certains fanatiques de vins dits « nature » qui confondent peut-être bière et vin. Je constate aussi que les deux parties de cette désignation indiquent des origines étrangères à la France (GB et Belgique), comme quoi on attribue souvent ses torts ou ses hontes sur les voisins, par exemple : capote anglaise se dit « French letter » en anglais, ou bien filer à l’anglaise si dit outre-Manche « take French leave« . Ce phénomène me fascine.

Brunello di Montalcino

Vins d’une partie de la Toscane sise au sud de Sienna et qui sont vendus bien trop chers. Ils n’ont pas nécessairement la dureté des Barolos, mais les américains les aiment, ce qui a provoqué une escalade des prix et les rendent inaccessibles pour les autres. C’est très égoîste de leur part.

Carte des vins

Document prétendant présenter l’offre de vins d’un restaurant en France, mais souvent destiné en réalité à ruiner le consommateur tout en le trompant.

Douro

La région viticole la plus spectaculaire au monde et qui produit parmi les plus beaux vins, curieusement ignorés en France, si on fait exception des portos bas de gamme.

Expert

Personne considérant détenir un savoir que d’autres n’ont pas. S’en méfier, toujours, mais sans devenir parano.

Levures « chimiques »

Ne sont pas des levures et sont incapables d’engendrer une fermentation.

Levures « indigènes »

Concept qui fait mine d’ignorer la mobilité des populations. Qui est « indigène » et qui ne l’est pas? Et alors… ai-je moins de valeur parce que je viens d’ailleurs?

Mildiou

Maladie cryptogamique (ou fongique) arrivée en Europe des USA au 19ème siècle (voir aussi phylloxera)

Minéral

Terme de description d’un vin employé lorsqu’on ne sait pas quoi en dire d’autre. En générale s’applique à un vin ayant une forte dose d’acidité et dégageant  très peu d’arômes de fruits ou même très peu de tout.

Mode

Phénomène de mouvement de troupeaux dont il faut grandement se méfier car le troupeau risque de tout écraser sur son passage, à l’exception des prix. Voir aussi vin rosé.

Muscadet

Région de la Loire occidentale produisant des vins blancs dont beaucoup sont magnifiques et pas chers mais constamment dénigrés par des gens qui ont des certitudes à la place d’un palais.

Notations en chiffres 

Système de notations chiffrées (sur 5, 10, 20 ou 100) dont le but est d’établir une sorte d’hiérarchie relative entre les qualités des vins. Parfois utile mais globalement vain et forcément subjectif.

Oïdium

Voir mildiou

Parker

Marque de stylos. Egalement le nom d’un magnifique saxophoniste américain décédé, co-inventeur du jazz bebop.

Phylloxera Vastatrix

Insecte de la famille des aphides, prédateur des vignes et qui nous vient, comme toute bonne chose, des Etats-Unis d’Amérique. Voir aussi oidium et mildiou.

Pourriture noble

Ne décrit pas la décadence de l’aristocratie française.

Syndrome de Stendhal

J’ignore si Henri Beyle (ci-dessus), mieux connu par son pseudonyme Stendhal, aimait le vin. En revanche il a bien décrit un phénomème de l’interférence d’une émotion forte sur le corps humain et connu par la suite comme « syndrome de Stendhal ». J’avoue avoir ressenti des effets similaires non seulement devant des tableaux ou en écoutant certaines musiques, mais aussi à la dégustation de quelques rares vins qui m’ont ému aux larmes. A ne pas confondre avec la dégustation dite « géo-sensorielle » dont je ne sais pas quoi dire.

Sulfites

Produit ayant des propriétés anti-oxydatives et antiseptiques très utiles dans le vin mais qui est bizarrement considéré par de gens souffrant de phobies alimentaires comme le diable en personne.Peut-être devraient-ils aussi s’abstenir de manger des fruits secs et de la charcuterie qui en contiennent bien davantage que le vin légalement sulfité.

Tension

Voir aussi Minéral

Terroir

Concept français issu de la Révolution Française (voir Terroiriste) et très utilisé pour le marketing de plein de produits. Il évite habilement le besoin d’expliquer des choses complexes. Parfois utilisé pour donner un accent positif à un défaut dans un vin.

Terroiriste

Signifie terroriste mais avec une faute de frappe.

Tradition/Traditionnel

La somme des erreurs du passé.

Typicité

Concept vaseux qui ne tient pas compte du temps qui passe (voir aussi AOP/AOC)

Vieilles Vignes

Expression qui apparait sur certaines étiquettes et qui a pour but de rendre le flacon en question plus cher qui si elle n’y était pas. Aucune définition officielle n’existe, du moins en France, pour ce terme.

Vin « féminin »

L’expression me laisse perplexe. Est-ce du sexisme ou bien une sorte d’a priori?

Vin « iconique »

Terme très mal défini et utilisé par des marketeurs pour vendre un vin plus cher qu’il ne vaut.

Vin « masculin »

Moins utilisé en ce moment que le descriptif « féminin » suite au mouvement MeToo, mais aussi difficile à comprendre.

Vin « nature » ou « naturel »

Ce qui ne peut pas exister, par définition.

Vin rosé

Nonobstant le fait qu’il s’agit bien d’une catégorie de vins respectable, je me méfie de cette mode et en particulier de l’absurdité d’une sorte de doxa qui consiste à retirer de la couleur de ces vins. Dans ce cas, autant les appeler vins blancs. Voir aussi mode.

Ce n’est pas exhaustif, mais c’est un début !

David Cobbold

 

 

5 réflexions sur “Petit dico irrespectueux du vin

  1. nadinefranjus

    Chroniqueur du vin :
    Qui exprime sa pensée au gré de ses humeurs et de son goût.
    Parfois poétique, souvent caustique, il aime la polémique.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.